La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Baconnière

A propos

Passer les frontières Maison généraliste (essai, roman, journal, poésie, document), La Baconnière s’affranchit des genres avec une boulimie gourmande et un esprit volontiers voyageur. Pour Laurence Gudin, 38 ans, l’édition serait une vocation. « J’ai toujours aimé les seconds rôles. Ceux qui travaillent dans l’ombre. Et puis choisir, trier est une seconde nature. » Née à Genève, d’un père français et d’une mère vaudoise enseignants, elle suit un cursus de lettres modernes à Paris. Elle y rencontre Samuel Brussel, qui dirige les éditions Anatolia, et Vladimir Dimitrijevic, le fondateur de L’Âge d’homme. Deux rencontres décisives. Elle se passionne pour la littérature de la Mitteleuropa, « si tragique et si ironique ». Son mémoire porte sur le poète hongrois Attila...
mars 2019
Le Matricule des Anges n°201

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Bela Lugosi : biographie d’une métamorphose
de Edgardo Franzosini
2020
Lmda N°210 Comment le comédien Béla Blaskó, né à la fin du XIXe siècle dans ce qui était encore l’Autriche-Hongrie, est-il devenu Bela Lugosi, acteur américain incarnant mieux que personne une certaine idée de l’épouvante ? Ou mieux encore : comment en vint-il non seulement à jouer le comte Dracula au cinéma, mais à être celui-ci jusqu’au bout de ses ongles longs ? Voilà la question que s’est posée...
Un acteur vampirisé
février 2020
Les Choses, les gens
de Federigo Tozzi
2019
Lmda N°209 Après Les Bêtes, publié en 2012 chez Corti, un nouveau recueil de fragments inédits de Federigo Tozzi donne sa forme définitive à la trilogie qu’imaginait l’écrivain siennois avant d’être emporté par la grippe espagnole en 1920. Des « bêtes », des « choses », et des « gens » : ce triptyque dessine un panoptique étrange et flottant, sensible et hésitant, où s’esquisse à travers une prose...
Les Choses, les gens de Federigo Tozzi
janvier 2020
Le Compagnon de Voyage
de Gyula Krudy
2018
Lmda N°195 Le Hongrois Guyla Krúdy est de ces auteurs magnifiques à qui l’on passe tout. Il nous frappe de ses images, force les doses, abusant allègrement de notre sens du continuum. Doublement bohème et bohême, Krúdy (1878-1933) aura été l’homme des voyages initiatiques et des retours sur soi, une sorte d’Alvaro Mutis dont les tramp streamers auraient été des coches et les cabines des salles de...
Le Compagnon de voyage, de Guyla Krúdy
juillet 2018
Confession téméraire
de Anita Pittoni
2019
Lmda N°205 Solitude, doute, fragilité et questionnement définissent l’univers intimiste d’Anita Pittoni (1901-1982), auteure triestine d’une prose poétique envoûtante. Dans les années 1930, Anita Pittoni acquiert une belle réputation en Italie dans le domaine des arts textiles où elle excelle. En 1930, elle crée des costumes pour L’Opéra de quat’sous de Brecht et Kurt Weill, mis en scène à Milan. Elle participe également à la Biennale de Venise en 1934 et 1942. Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale qu’elle se lance dans une aventure complémentaire,...
Nous autres, ici-bas
juillet 2019
La Filiale
de Sergueï Dovlatov
2019
Lmda N°204 La publication de deux livres de Sergueï Dovlatov est l’occasion de mieux découvrir l’œuvre drôle et pathétique d’une plume aussi sensible qu’acerbe. L’histoire de la littérature russe au XXe siècle est en bonne partie celle de la lutte contre la censure et l’impossibilité de publier. Celle aussi de l’exil, quand il aura été possible. Ces questions sont omniprésentes dans l’œuvre de Sergueï Dovlatov (1941-1990), écrivain devenu une référence en Russie, une fois qu’après sa mort ses livres – écrits pour une bonne part durant son exil...
En exil instable
juin 2019
Lettres d’Italie
de Karel Capek
2019
Lmda N°209 Si d’aucuns ont écrit à propos de la haine de soi qui caractériserait certains juifs, il est sans doute une race plus encline encore à cette sorte de perverse auto-flagellation : celle des touristes. On les conspue en même temps qu’on est des leurs, on les maudit en même temps qu’on s’y ajoute – à New York, Angkor ou sur le Machu Picchu. La seule solution ? L’humour distancié, l’ironie...
Lettres d'Italie de Karel Capek
janvier 2020
Le Livre invisible / Journal invisible
de Sergueï Dovlatov
2017
Lmda N°183 Dans un double journal aussi drôle qu’acerbe, Sergueï Dovlatov raconte les déboires et les apories de l’écrivain soviétique. C’est avec inquiétude que je prends la plume », nous dit Dovlatov en commençant son « journal invisible » écrit à Leningrad en 1976, quelques années avant qu’il n’émigre à New York. Une ville où il décédera en 1990, non sans y avoir écrit auparavant un « livre invisible » qui complète ce volume ; non sans y avoir encore publié ses nouvelles dans le prestigieux New Yorker. Mais l’inquiétude,...
Entre l’esclavage et la liberté
mai 2017
Les Myrtilles du Moléson
de Giovanni Orelli
2020
Lmda N°211 Publiées alors qu’il avait 86 ans, les nouvelles espiègles du Suisse Giovanni Orelli pétillent de langues italienne, française et latine. De ses origines paysannes, l’auteur suisse italien Giovanni Orelli (1928-2016) a gardé un attachement au terroir et la matière qui irrigue ses nouvelles. Romancier, critique littéraire, traducteur de poésies latines, françaises et anglaises dans son dialecte du Val Bedretto, il a toujours mêlé son existence à ses écrits. Ainsi, « Les Myrtilles du Moléson », qui ouvre ce recueil, raconte un...
En toutes lettres
mars 2020
Omniscience
de André Ourednik
2017
Lmda N°187 Serait-ce outrepasser Dieu que de plonger dans l’Omniscience ? Goan Si travaille au « Service la mémoire », comme « data scientist ». Plonger dans l’océan de l’archivage et de l’information n’est pas une métaphore, il y faut un scaphandre sans failles. Là, en suivant des fils narratifs, il est possible de lire aussi bien « la découverte d’une nouvelle planète, ou le secret cochon d’une...
Omniscience de André Ourednik
octobre 2017
La Panthère et autres contes
de Sergio Pitol
2017
Lmda N°181 L’édition d’une anthologie des meilleures nouvelles du grand écrivain mexicain est l’occasion de redécouvrir son univers fait de chausse-trappes où se révèlent mystérieusement tant nos angoisses que nos vanités. Sans prétendre tomber dans le cliché ou le raccourci facile, il convient de dire que s’agissant d’un écrivain tel que le Mexicain Sergio Pitol (Puebla, 1933), la biographie et l’œuvre tendent à se confondre. Ce qui, chez un auteur que l’on présente généralement comme un « écrivain voyageur », ne devrait pas surprendre. Néanmoins, cette définition – comme toute définition, probablement –...
L’art de l’atmosphère
mars 2017
Le Premier dieu et autres proses
de Emanuel Carnevali
2015
Lmda N°166 Décoiffante bourrasque que les œuvres du poète italien Emanuel Carnevali (1897-1942). L’un des plus importants du siècle dernier. En contact étroit avec tous les poètes américains de son temps, W. C. Williams, E. L. Masters ou Pound, Carnevali est un cas notable d’énergie débordante, de volonté débridée, de désordre brutal et de talent stupéfiant. C’est en anglais (appris sur les vitrines de...
Le Premier dieu et autres proses de Emanuel Carnevali
septembre 2015
Le Style potache
de Denis Saint-Amand
2019
Lmda N°207 Avec Le Style potache, l’universitaire belge Denis Saint-Amand se penche sérieusement sur un courant pas sérieux pour deux sous. De Rabelais à Éric Chevillard en passant par Alfred Jarry ou L’Encyclopédie des farces et attrapes de François Caradec et Noël Arnaud (Tchou, 1964), il est un fil rouge qui jamais ne se rompt dans notre univers culturel : celui de l’esprit potache qui, tôt ou tard, ressurgit pour faire exploser ses boules puantes au cœur de cette brave bête de société d’élite, qu’elle soit de coloration...
Boulettes puantes et charivaris
octobre 2019
Tour d’horizon
de Kathleen Jamie
2019
Lmda N°199 Elle n’est ni ornithologue, ni anatomiste, ou spécialiste en ostéologie. Et pourtant, Kathleen Jamie va à la rencontre de toutes ces sciences, avec l’œil du poète et la plume de l’essayiste, maintes fois couronnée par la critique. C’est donc une véritable découverte que cette auteure écossaise qui nous transporte dans l’Arctique frôler « la colossale et brutale indifférence » des icebergs....
Tour d'horizon de Kathleen Jamie
janvier 2019
Les Yeux fermés
de Federigo Tozzi
2016
Lmda N°177 Le premier roman de Federigo Tozzi, enfin traduit, explore les fièvres et les silences d’un être perdu dans ses limbes intérieurs. Il a l’étrangeté de ces textes charnières qui closent une époque et en annoncent une autre. L’étrangeté, et le déséquilibre, comme l’inquiète inconstance. Les Yeux fermés de Federigo Tozzi (1883-1920) est une de ces « heureuses anomalies », selon les mots du critique Giorgio Luti, qui ont ouvert le XXe siècle italien à la modernité, et à l’Europe. Longtemps considéré comme un petit maître du...
Du fond de l’eau
octobre 2016
La Zone : Souvenirs d’un gardien de camp
de Sergueï Dovlatov
2019
Lmda N°204 La publication de deux livres de Sergueï Dovlatov est l’occasion de mieux découvrir l’œuvre drôle et pathétique d’une plume aussi sensible qu’acerbe. L’histoire de la littérature russe au XXe siècle est en bonne partie celle de la lutte contre la censure et l’impossibilité de publier. Celle aussi de l’exil, quand il aura été possible. Ces questions sont omniprésentes dans l’œuvre de Sergueï Dovlatov (1941-1990), écrivain devenu une référence en Russie, une fois qu’après sa mort ses livres – écrits pour une bonne part durant son exil...
En exil instable
juin 2019

Auteurs