La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Bruno Doucey

Ouvrages chroniqués

En quête d’un visage
de Aurélia Lassaque
2017
Ulysse, homme, guerrier, voyageur mythique, source inépuisable de cris et d’écrits. « il fallait un homme / qui surpasse les dieux / et qui comme tout homme / loin de sa maison / si souvent en larmes / maudisse la mer vineuse / se griffe le visage  ». Elle, elle n’est pas nommée. Ce n’est pas la travailleuse fictive, qui journellement tisse et détisse sa toile. Elle n’a rien d’une potiche. Elle est femme, flamme vive. Elle est l’éternité de l’amour, l’amante éternelle. Elle est chair. Il est sable. Elle éprouve l’hyper lucidité de la sensualité. Il tue, massacre. Pourquoi reste-t-elle...
Dominique Aussenac
juillet 2017
Le Matricule des Anges n°185
Même pour des milliers d’années
de Dahlia Ravikovitch
2018
Figure majeure de la poésie israélienne, à l’engagement politique notoire, Dahlia Ravikovitch révèle une voix profondément mélancolique. Considérée dans son pays à l’égal de Leah Goldberg, ou encore de Yehuda Amichaï, Dahlia Ravikovitch est peu connue en France et pourtant traduite dans plus d’une vingtaine de langues. Enseignante et journaliste, elle-même traductrice de Yeats, Poe, Eliott, elle a été, sa vie durant, en 2005 elle décède brutalement, une militante pour la paix. Telle qu’on peut découvrir cette anthologie composée de poèmes inédits, remarquablement traduits par Michel Eckhard Elial, la vie y est célébrée, et plus encore, au cœur de celle-ci, une lucidité certaine en ce qu’elle donne assez de force, et de...
Emmanuelle Rodrigues
mai 2018
Le Matricule des Anges n°193