La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Corti

A propos

Une maison d'accueil Fabienne Raphoz et son époux Bertrand Fillaudeau veillent sur les destinées des éditions José Corti, fondées en 1938. Le changement dans la continuité. Éloge de l’endurance et de la fidélité, sans compromis. Il fallait marquer le coup. Corti fête cette année ses soixante-dix ans. Un livret rétrospectif a bien été édité. Mais ce sont des libraires qui leur ont soufflé l’idée. « Moi, je n’y avais pas pensé », avoue Bertrand Fillaudeau. Ainsi vit-on au 11, rue Médicis, face au jardin du Luxembourg, insolite enclave, à la fois « inconnue et idolâtrée ». Ici on prend son temps. Avec obstination. Jusqu’en 1989 on y stockait encore les nouveautés, préparait l’envoi des paquets. Puis est paru le Manuscrit retrouvé à Saragosse de Jean Potocki. « Six mille exemplaires avaient été prévendus. » La place...
juin 2008
Le Matricule des Anges n°94

Quoi leur dire ?

Comme beaucoup de ses confrères, Bertrand Fillaudeau ne reste pas indifférent à l’envoi massif de manuscrits. « J’en reçois malheureusement trop ! ». Deux ou trois manuscrits arrivent quotidiennement au 11, rue de Médicis. Majoritairement de la poésie et des nouvelles. « Le plus dramatique, c’est qu’il me semble que le niveau moyen des textes s’élève. Alors quoi leur dire ? C’est...
décembre 1994
Le Matricule des Anges n°10

José Corti : la marche hors du temps

En 1938, José Corti publiait Gracq, Bachelard, Lautréamont. Aujourd’hui, dix ans précisément après la disparition de son fondateur, l’éditeur-libraire de la rue Médicis a préservé sa singularité : cohérence, fidélité, le tout hors actualité. Chez moi, entrée libre. On pousse la porte et l’on est au cœur de la place, pas d’antichambre, pas de bloc où inscrire l’objet de la visite ; pas de portes capitonnées protégeant les conférences qu’il ne saurait être question d’interrompre ! Et puis, une boutique, cela n’impose guère. On entre, le manuscrit en bandoulière. » Cet extrait des Souvenirs désordonnés de José Corti parus en 1983...
décembre 1994
Le Matricule des Anges n°10

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Y

A

Aa : Journal d’un poème
de Caroline Sagot Duvauroux
2007
Lmda N°89 Avec Caroline Sagot Duvauroux la poésie n’est pas un long fleuve tranquille. Un cinquième livre écrit à la folle allure de ses dérives dans le sillage d’Héraclite. À l’extrême bord de l’être comme de la langue, la lumière aveugle et tend à effacer toute pensée. C’est une manière de fièvre blanche qui a des splendeurs d’éclipse et des relents d’échouage. Comment sortir alors de cette forme d’exil dans le blanc de la langue, redonner un ciel à ce qui a faim de naître ? C’est cette expérience que nous fait vivre Caroline Sagot Duvauroux. Avec...
L’alchimie du verbe
janvier 2008
Adieux au poème
de Jean-Michel Maulpoix
2005
Lmda N°64 Voilà un titre retentissant, éclatant d’abdication, accolé à un écrit pourtant également revendicatif. Ainsi Jean-Michel Maulpoix, empruntant parfois à ses précédents essais critiques (dont Le Poète perplexe) et études biographiques, ose enfin crier franchement à la mort du poème, mais disons-le, à la mort du poème tel qu’il souhaite encore le lire. Entre autres attaché à Rimbaud, Baudelaire,...
Faux adieux
juin 2005
L' Âge de Rose
de Claude Louis-Combet
Lmda N°19 À la beauté lumineuse des phrases de Louis-Combet, fait écho dans toute son œuvre, l’obscure atmosphère des fantasmes, de l’organique, du corps saignant ou douloureux. Dualité que l’on retrouve dans la première nouvelle de Des mères hallucinante comme l’était celle qui fermait son précédent recueil Rapt et ravissement (Deyrolle). Une mère attend un enfant qui, dans cette attente, lui fait...
Des mères et une martyre
mars 1997
Agir non agir - Elements pour une poésie de la résistance écologique
de Pierre Vinclair
2020
Lmda N°212-213 La pandémie actuelle fait une chambre d’écho aux deux livres de Pierre Vinclair qui, face au saccage annoncé du vivant, célèbrent la sauvagerie dans la langue. Et dans les actes. Loin des traditionnelles plaquettes de poésie, La Sauvagerie (330 p.) est, plus qu’un livre, une matrice. Dans sa structure (voir l’entretien précédent), l’ouvrage déploie mille pistes de lecture qui relient entre elles la mythologie et la musique urbaine, la poésie lyrique et les avant-gardes, l’ode et la plainte, la colère et la joie, l’humour et le coup de canif, l’intime et l’universel,...
Face à la catastrophe
mai 2020
Album de Babel
de Julián Ríos
Lmda N°16 L’oeuvre polymorphe de l’Espagnol s’étend sur les cinq continents en quête d’un allègre métissage des langues et cultures. Une littérature dans tous ses états. Avec la parution de Belles Lettres et Album de Babel, les éditions José Corti poursuivent la publication des œuvres de l’espagnol Julian Rios en français1. Davantage lus à l’étranger, les livres de Julian Rios sont les héritiers explicites d’une littérature qui a sans cesse bouleversé les codes de la narration, celle de Cervantès, Rabelais, Roussel, Carroll, Joyce… Ces écrivains deviennent...
Les mots croisés de Julian Rios
juin 1996
Andreas Hartknopf
de Karl Philipp Moritz
2004
Lmda N°52 Romantique allemand, Karl Philipp Moritz a influencé Goethe et séduit Arno Schmidt par ses « grandes beautés poétiques », mais suscita un intérêt tardif de ce côté-ci du Rhin. Andreas Hartknopf, allégorie est une authentique curiosité littéraire mais ce n’est pas seulement un livre étrange, c’est aussi le complément, ou l’autre versant, du grand roman autobiographique de l’Allemand Karl Philipp Moritz (1757-1793). Ami de Goethe, s’il vous plaît, cet étonnant personnage aura débuté comme apprenti chapelier et finira sa vie, éteint par la maladie alors qu’il occupait...
Résigne-toi, mortel
avril 2004
Angleterre une fable
de Leopoldo Brizuela
2004
Lmda N°57 Étrange roman. Narré en cinq actes, comme La Tempête de Shakespeare dont il s’inspire librement, il nous emporte dans un voyage hypnotique aux songes mi-initiatiques, mi-surréalistes. Il s’agit d’une troupe de théâtre, The Great Will, que sa fidélité aux textes et à l’esprit du maître de Stratford-on-Avon, pousse contre toute raison à résister aux évolutions que le temps commande....
Avis de tempête
octobre 2004
Arbres en la musique
de Amparo Amoros
Lmda N°13 Déjà publiée en 1989 aux éditions José Corti avec l’ouvrage La Profonde Traversée de l’aigle, Amparo Amoros, poètesse espagnole résidant à Madrid, nous offre avec Arbres en la musique un recueil qui a la vertu d’être en total accord avec son titre. En effet, c’est bien la musique, sa subtilité, son ivresse qui en thèmes et variations traverse ces poèmes simples et méditatifs. La grande...
Arbres en la musique
septembre 1995
Les Archives des bons morceaux
de Harry Laus
2001
Lmda N°37 Ce recueil de nouvelles constitue le cinquième et dernier pan d’une entreprise entamée depuis 1998 par la traductrice Claire Cayron et les éditions José Corti, pour donner accès à la prose d’Harry Laus (1922-1992), auteur brésilien, comme son nom ne l’indique pas (voir Lmda No23). Roman, journal, nouvelles, ce qui retient l’attention, d’abord, dans l’oeuvre de l’écrivain, c’est sa capacité à...
La moelle de Laus
décembre 2001
Atatao
de Caroline Sagot Duvauroux
2003
Lmda N°49 Caroline Sagot Duvauroux nous invite à la suivre dans le dédale somptueux de ses épopées intérieures. Une voix qui rend l’instant aussi soluble que perpétuel. Le deuxième recueil de Caroline Sagot Duvauroux est déroutant, intransigeant mais irradié de la beauté des oracles. Une écriture qui relève d’une forme aventureuse de la poésie, celle des présences déboîtées, du corps à corps avec l’obtuse réalité mais aussi de ces intuitions à l’état brut qui ouvrent de nouveaux horizons. Une façon très organique de se frayer un chemin dans la forêt des...
Eperdument
janvier 2004
L' Attente du soir
de Tatiana Arfel
2008
Lmda N°99 En donnant voix à trois mutilés de l’amour, en rade dans la salle d’attente du bonheur, Tatiana Arfel signe un premier roman inattendu. C’est l’esprit du conte qui anime, infuse L’Attente du soir, de Tatiana Arfel, née en 1979. Un parti pris quelque peu ironique tant il s’agit de montrer que la vie n’est pas un conte de fées. Et manifestement, elle sait de quoi elle parle puisque diplômée de psychologie clinique et de psychopathologie, elle anime des ateliers d’écriture visant la décharge, par l’écrit, du trop-plein de...
Le corps du délit
janvier 2009
Au pays de la fille électrique
de Marc Graciano
2016
Lmda N°176 Faire détonner les contrastes, célébrer le geste juste, Marc Graciano écrit à contre-nuit contre le bourdonnement du grand malheur. C’est sur des hoquets de nuit, le supplice d’une jeune femme souillée, abyssalement, par la scabreuse industrie de quatre violeurs, que s’ouvre le troisième roman de Marc Graciano, après Liberté dans la montagne (2012) et Une forêt profonde et bleue (2015), tous deux chez José Corti. Un prologue qui montre le désir qui tue, l’infinie cruauté des hommes, et met en scène ce que Sade appelait le...
La plaie et le baume
septembre 2016
Augias et autre infamies
de Claude Louis-Combet
1993
Lmda N°4 Les nouvelles de Claude Louis-Combet n’ont pas cette qualité que l’on pensait indispensable à la réussite du genre : la fulgurance. Ses phrases s’allongent, prennent leur temps, attrapent dans les méandres de leurs virgules quelques adverbes, pas mal d’adjectifs et bon nombre de verbes. Bref ! Claude Louis-Combet ne fait rien comme il faudrait. Et pourtant, à ne considérer que la...
Organiques infamies
avril 1993
L' Autre côté. Un roman fantastique
de Alfred Kubin
2000
Lmda N°32 Auteur d’un seul roman, le dessinateur et peintre Alfred Kubin (1877-1959), proche des expressionnistes a écrit L’Autre Côté en douze semaines, lors d’une période de crise d’inspiration. Paru en 1909, le texte n’avait pas été publié depuis 1964. L’édition proposée aujourd’hui comporte 51 vignettes de l’auteur qui fonctionnent comme autant d’échos sinistres à un roman d’une profonde noirceur....
L’Autre Côté
septembre 2000
L' Autre côté. Un roman fantastique
de Alfred Kubin
2000
Lmda N°83 Roman fantastique, dérive onirique ou bien cauchemar éveillé ? Plongée dans l’univers halluciné d’Alfred Kubin. Automne 1908. Le peintre Alfred Kubin (1877-1959), que l’on dit parfois expressionniste (probablement à défaut d’autre chose), traverse une mauvaise passe : épisode dépressif, difficulté à créer, peindre, dessiner… Dans les « Quelques souvenirs de ma vie » (esquisse autobiographique placée en fin de volume), Kubin poursuit : « Rien que pour faire quelque chose et pour trouver un soulagement,...
L’Empire du Rêve
mai 2007

Auteurs