La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Mille et une nuits

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Bassotuba n’est plus là
de Paolo Nori
2001
Lmda N°37 C’est une littérature en charpie, nerveusement rafistolée, faite de grammaire rudoyée et de rognures de phrases. L’Italien Paolo Nori ignore le cambouis des établis littéraires où s’élabore, depuis Flaubert, la « mécanique compliquée » de la phrase. Il préfère jouer au mikado avec les clefs à molette. Son premier roman, Bassotuba n’est plus là !, publié en Italie en 1999, ressemble à ces 2 CV...
Mikado littéraire
décembre 2001
Départ et retour
de György Konrád
Lmda N°42 Ce Départ et retour de György Konrad, hongrois lui aussi, peut être lu en écho au célèbre Être sans destin de Imre Kertész, que le prix Nobel vient de récompenser. Renaissent, dans ce récit d’une enfance bouleversée par la Shoah, les odeurs, les sons, les couleurs et les visages d’une bourgade perdue à la frontière de la Roumanie -d’où Konrad devra fuir pour Budapest, puis revenir, après la...
Candide en Hongrie
janvier 2003
Fumée d’opium
de Claude Farrère
2002
Lmda N°38 Favorisé par l’extension coloniale, l’opium fut entre 1880 et 1914 une drogue très répandue ainsi qu’une source d’inspiration incomparable. Hallucinant. On n’ose imaginer ce que les Français des années 1880-1914 auraient pensé de l’actuelle campagne en faveur du cannabis. Ses maigres clapotis les auraient amusés, eux qui pouvaient s’en payer des tranches en toute tranquillité avec l’absinthe, la morphine, le haschich, l’éther ou l’opium, passe-temps fameux et passablement redoutables. Puis vint la guerre qui accorda d’autres motifs d’évasion...
Chasser le dragon
mars 2002
Henry Murger et la bohème
de Alfred Delvau
2012
Lmda N°138 Après dix ans de recherches, et parallèlement à l’exposition du Grand Palais, Jean-Didier Wagneur et Françoise Cestor signent la première partie d’une colossale anthologie consacrée à la bohème artistique et littéraire. Bien connu des lecteurs du cahier « Livres » de Libération, auquel il a donné depuis 1984 de nombreux articles sur les auteurs latino-américains, mais aussi sur Perec, Roubaud, Puech ou Volodine, Jean-Didier Wagneur s’est fait une spécialité de la relecture du XIXe siècle. Co-fondateur de la revue Histoires littéraires (2000), puis du Magasin du XIXe siècle (2012), il s’est aperçu que de...
Beaux blêmes bohèmes
novembre 2012
Heurs et malheurs du trou du cul
de Francisco de Quevedo
2004
Lmda N°60 En 1623, dans la prestigieuse Espagne du Siècle d’or, le grand poète Francisco de Quevedo, sans doute du fond de sa cellule, produit un brûlot au titre provocateur : Heurs et malheurs du trou du cul. On pouvait espérer un discours fripon d’une grande santé, riant joyeusement du corps dans la tradition latine ou picaresque. Rien de tel, rien à voir avec l’appétit de nos géants...
Requiescat in culo
février 2005
Irma, la poire, le pneu et autres récits brefs
de Roland Dubillard
2002
Lmda N°40 Roland Dubillard a beau dire « l’absurde, ce n’est pas mon affaire », il appartient de toute évidence à cette lignée d’inventeurs de rêves qu’ont illustrés Lewis Carroll, Jean Tardieu ou Raymond Queneau. Leur influence se manifeste dans un court recueil de fantaisies conçues entre 1946 et 1951, période d’émergence du jeune Dubillard. Dans ces fables incongrues, historiettes nonsensiques ou...
Irma, la poire, le pneu et autres récits brefs
septembre 2002
Jours de colère
de Jorge Volpi
2001
Lmda N°37 C’est un roman plus intelligent que sensible que le jury du prix Grinzane Cavour-Deux Océans a récompensé à La Cita. À la recherche de Klingsor fait immanquablement penser aux best-sellers d’Umberto Eco. Nous sommes en 1946. Francis Bacon (un homonyme du philosophe et du peintre) est un surdoué des mathématiques. Devenu physicien, proche d’Einstein, il est envoyé par les alliés au procès de...
Volpi, le crack en plein boom
décembre 2001
Parties fines
de Jean-Yves Cendrey
Lmda N°34 Le premier effet avéré de Parties fines sur le lecteur est un sourire complice. Il a reconnu dans le duo des frères Destouffe un avatar des nommés Bouvard et Pécuchet. Suit l’exultation du « récit à caractère provincial et pornographique », pochade croquignolette, pleine de rythme et d’inventions verbales. Cendrey a des mots ronds qui viennent bien en bouche. « Comme il soufflait un zef à...
Parties fines
avril 2001
La Phrase
de François Salvaing
2006
Lmda N°80 Nous sommes en 1999. C’est le JT de 20 h, Claude Sérillon reçoit Lionel Jospin. Dans quelques minutes, le Premier ministre de la France va prononcer une phrase, La Phrase. Devant son écran de télévision, l’écrivain François Salvaing suit l’interview. Et il entendra la phrase. Vous l’avez peut-être entendue vous aussi. Elle est reproduite sur la couverture de l’essai que le romancier...
Rien à attendre
février 2007
Qui a peur de la littérature ?
de Jean-Philippe Domecq
Lmda N°40 La charge de Jean-Philippe Domecq contre une certaine critique reparaît alors que la comédie littéraire devrait battre son plein cette rentrée. De quoi ne pas désespérer. L’écrivain (romancier et essayiste) porte chemise blanche et cheveux légèrement grisonnants sur les tempes. Courtois, attentif à ses propos, il se réjouit aujourd’hui que son Pari littéraire (éd. Esprit, 1994) ait droit à une renaissance. Sous un titre clin d’œil (on pense à la pièce d’Edward Albee), Qui a peur de la littérature ? reprend l’essentiel des textes déjà parus. Pourquoi cette...
L’empêcheur de critiquer en rond
septembre 2002

Auteurs