La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Théâtre Typographique

Ouvrages chroniqués

Basses contraintes
de Dominique Quélen
2015
Avec Basses contraintes, Dominique Quélen signe un livre qui explose le piqué et le calibre de sa phrase, exposant à nu une langue bégayante, aussi géométrique qu’organique. Ovni sûr. Le précédent livre de Dominique Quélen, Énoncés-types (Théâtre typographique, 2014), a comme point commun avec Basses contraintes, une rapidité, une vitesse de langue entrée dans le ralentissement que la contrainte d’écriture implique. Comme s’il fallait faire rentrer dans un calibre de câbles précis des âmes multiples. Drôle d’opération, indescriptible, improbable certes, mais envisageable, si une bonne contrainte de base se pose, et écarte les actes polluants, les inspirations vagues, les intuitions fades, etc. Contraindre réduit donc les choix mais les précise. Ce nouveau livre de...
Emmanuel Laugier
février 2016
Le Matricule des Anges n°170
Cinéma du présent
de Lisa Robertson
2015
Avec Cinéma du présent, Lisa Robertson construit, selon une logique de phrases-vers différées et répétées, un livre d’adresses aporétiques. Tourbillonnant. Poet-in-residence à la prestigieuse université UC Berkeley, et grande lectrice d’Émile Benveniste (qui ouvre Cinéma du présent), Lisa Robertson utilise les mots du linguiste pour définir ce livre de voix et de sons, de matières aussi palpables que non-figuratives : « Et d’ailleurs il faut réserver les chances de trouvailles toujours possibles sur ce vaste domaine où l’enquête n’a pas été systématiquement poursuivie ». Le programme, comme enquête, aussi savant que laissé à ses dérives empiriques, nous le verrons, naît et pousse par le milieu, comme le disait Gilles Deleuze de la logique de...
Emmanuel Laugier
octobre 2015
Le Matricule des Anges n°167
Commencements
de Charles Olson
Avec Commencements paraît un choix de textes du fameux poète américain Charles Olson, l’auteur de Maximus et de Projective Verse. Né au début du siècle (1910) à Worcester en Nouvelle Angleterre, d’un père d’origine suédoise, facteur des Postes, et d’une mère irlandaise, Charles Olson atteint assez vite une réputation incontournable aux États-Unis en publiant un essai révolutionnaire, The Projective verse (Le Vers projectif, 1950). Alors âgé de quarante ans Charles Olson fait face à un lourd présent d’écritures : l’Amérique a vu, depuis les grands aînés Wallace Stevens, Williams Carlos Williams, Ezra Pound, etc., le mouvement objectiviste rassembler des poètes aussi différents que George Oppen, Carl Rakosi, Charles...
Emmanuel Laugier
janvier 2001
Le Matricule des Anges n°33
Opéras-minute
de Frédéric Forte
2005
Quatrième titre de Frédéric Forte, Opéras-minute est un livre aussi intrigant que revigorant. Il intrigue d’abord par sa référence à des opéras, chacun étant contenu dans la minute de chaque page. Mais surtout, ensuite, par la mise en scène que chacune d’entre elles force à même les mots par un jeu constant et savant de variations typographiques. Chaque texte est systématiquement délimité par une verticale noire : rideau de scène, frontières entre voix off et voix in, délimitations entre variations et poèmes définitifs, coulisse « garantissant, dit l’auteur, l’intégrité de la forme,...
Emmanuel Laugier
octobre 2005
Le Matricule des Anges n°67
Poésies didactiques
de Philippe Beck
2001
Philippe Beck poursuit son travail de poète moraliste. Du sens s’ouvre, à tous les niveaux, à mesure qu’il déplace la langue de ses attendus. Un trajet à suivre. Philippe Beck s’impose aujourd’hui comme une voix singulière dans la poésie contemporaine. Cependant, il n’est pas évident d’aborder ses livres, dont les titres, aussi désarçonnants qu’obscurs, tels que Garde-manche hypocrite (Fourbis, 1996), Chambre à roman fusible (Al Dante, 1997), Verre de l’époque Sur-Eddy (Al Dante, 1998), sont de véritables glissades de sens. Pas évident, en effet, de saisir la pente fusible d’une chambre, la pente hypocrite du garde-manche, quoique là on puisse imaginer le balai de mains obscures sous un vêtement se gardant de manches, la pente Sur-Eddy du verre de...
Emmanuel Laugier
mars 2002
Le Matricule des Anges n°38
Thorow (suivi de) Héliopathie
de Susan Howe
2002
Suzan Howe (née en 1937 à Boston) est considérée aux États-Unis comme l’une des poétesses les plus importantes des vingt dernières années. Révélée par son livre My Emily Dickinson (1985), son œuvre révèle une écriture interrogeant, par le biais d’une sorte d’autobiographie, les strates de l’Histoire. Thorow, troisième volume traduit, en est l’exemple. Proposé avec, à sa suite, la version anglo-américaine, où se manifeste véritablement le travail syntaxique, grammairien, souvent phonétique de Suzan Howe, Thorow fait référence à une figure emblématique de l’Amérique : Thoreau....
Emmanuel Laugier
novembre 2002
Le Matricule des Anges n°41

Auteurs