La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Poches
Proses

Les articles

Kurtz

de Jean-Marc Aubert
Kurtz de Jean-Marc Aubert Ça n’est pas l’ombre de Moi et Lui de Moravia, où le narrateur bavarde avec son zizi durant 500 pages, qui plane sur ce court et très tendu roman de Jean-Marc Aubert, mais celle d’Au cœur des ténèbres de Conrad. Le nom de Kurtz, en effet, y devient celui que donne à son membre le très patient héros de l’histoire, ce pour conquérir le cœur et surtout le cul de Laure, fan de Conrad qu’elle idolâtre comme « poète de l’attente ». Laure n’aime rien tant que « la compétence » : « La compétence est nue, crue, brutale ». D’où des rendez-vous un jour sur deux, afin de préparer, en paroles, celui...
novembre 2020
Le Matricule des Anges n°218

Ah, les braves gens !

de Franz Bartelt

Métaphysique et comédie du rien

Sous des allures de polar loufoque, un subtil roman philosophique dans un décor à la Dhôtel. Leibniz, à la question « Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? », répondait Nihil est sine ratione, « Rien n’est sans raison ». Ainsi le « principe de raison suffisante » suffit-il à ne pas désespérer devant l’absurdité et l’injustice du monde. Julius Dump, « écrivain calamiteux », vient à Puttigny dans l’idée d’« écrire une bonne histoire ». Rien de tel que la campagne. Las :...
novembre 2020
Le Matricule des Anges n°218

Abattoirs de Chicago : monde humain

de Jacques Damade

Abattoirs de Chicago : Le monde humain de Jacques Damade

La littérature raconte ce que l’histoire officielle dissimule. » Jacques Damade connaît-il cette citation de Luis Sepúlveda ? Son livre en tout cas l’illustre, préfacé par le romancier Philippe Renonçay à l’occasion de sa réédition. Un livre du dévoilement. S’il est une histoire assez mal documentée, car passée sous silence, c’est bien celle des centres d’abattage du Middle West ; voilà une...
novembre 2020
Le Matricule des Anges n°218

Bruges-la-Morte

de Georges Rodenbach

Caresses de cendre

Œuvre singulière, qui montre un homme pris au piège des sortilèges de la ressemblance, Bruges-la-Morte est un bijou de la littérature fin-de-siècle. Roman méconnu mais superbe, Bruges-la-Morte (1892) est l’œuvre de Georges Rodenbach (1855-1898), écrivain et poète belge de la génération symboliste, ami de Mallarmé, de Rodin, de Villiers de L’Isle-Adam, et chroniqueur de la Belle Époque pour le Journal de Bruxelles ou le Figaro. Inconsolé, désespéré après la mort de sa jeune épouse, Hughes Viane est venu s’installer à Bruges parce...
novembre 2020
Le Matricule des Anges n°218

Vive Mustapha !

de Guy de Maupassant

Bons baisers d’Algérie

Un recueil de somptueuses cartes postales d’Afrique du Nord, par un monstre sacré dont on croyait tout connaître. En 1881, Maupassant a publié son premier recueil et il est au début de sa gloire littéraire lorsque Le Gaulois l’envoie en Afrique du Nord pour une série d’articles destinés à couvrir, entre autres, une révolte indigène. L’écrivain prend la chose à cœur et, au fil de ses déplacements, de la côte à l’arrière-pays, envoie durant tout l’été une série d’aperçus de la situation algérienne qui,...
juillet 2020
Le Matricule des Anges n°215