La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Poches
Proses

Les articles

Armen

de Jean-Pierre Abraham
Armen à jamais Poète vadrouilleur, Jean-Pierre Abraham fut gardien de phare au bout du bout du monde. De cet enfer (ou paradis) est né un livre unique, qui sort en poche. De la mer, il écrit qu’elle est « bouleversée », comme si la houle n’était qu’un trop-plein d’émotions qui vont et viennent, vous étouffent ou vous broient, comme si les vagues, infatigables, n’étaient qu’un appel au secours. La mer chez Jean-Pierre Abraham (1936-2003) est une âme, un esprit libertaire, un espace-temps qui ne connaît d’horizon que l’infini, l’inimaginable, le non-dit. Quelques pages plus loin, alors que pour la première fois il pose le pied à Armen – ce phare de tous les diables, posé au-delà de l’île de Sein, à trente kilomètres de la côte – le poète vadrouilleur a une...
avril 2021
Le Matricule des Anges n°222

Le Messie du Darfour

de Abdelaziz Baraka Sakin

Darfour en noir et sang

Baraka Sakin n’a pas son pareil pour éclairer les complexités de l’histoire du Soudan. De la guerre et de l’esclavage, comment faire un récit qui soit une ode à la vie, un roman d’aventure, une provocante dénonciation, une tragédie moqueuse ? Il faut s’appeler Baraka Sakin. Chroniqueur formidable de la guerre du Darfour, cette province du Soudan ravagée par les hordes de janjawids, mercenaires à la cruauté sans limites, le romancier met en scène une jeune femme, survivante du...
avril 2021
Le Matricule des Anges n°222

Au puits

de Laza Lazarevic

Au puits de Laza Lazarevic

Comme ses contemporains Tchekhov et Tolstoï, l’auteur serbe Laza Lazarevic (1851-1890) a fait de la nouvelle son genre de prédilection. Pas aussi prodigue que ses illustres homologue, l’écrivain-psychiatre n’en raconte pas moins avec réalisme le quotidien âpre de ses concitoyens. Face à l’adversité, ses personnages s’en remettent à la solidarité villageoise. Ainsi, « Au puits », qui relate...
février 2021
Le Matricule des Anges n°220

Château d’eau

de Bernard Comment

Château d’eau, de Bernard Comment

Le personnage principal de Château d’eau, c’est d’abord la Confédération suisse, et sa position centrale en Europe. C’est le Saint-Gothard, à la source de quatre fleuves « partant dans quatre directions opposées formant ainsi une croix ». En cinq nouvelles décapantes, Bernard Comment, prix Goncourt de la nouvelle en 2011, griffe le vernis de bonne conscience de nos voisins helvétiques et...
février 2021
Le Matricule des Anges n°220

La Danse du feu

de Roberto Arlt

Un drame urbain

Cette réédition du dernier roman de l’Argentin Roberto Arlt est l’occasion de redécouvrir son talent pour décrire la ville comme un espace aliénant où grouillent les vies mornes. Quatrième et dernier roman de son auteur, publié en 1932, La Danse du feu conclut un cycle entamé en 1926 avec Le Jouet enragé et poursuivi dans le diptyque Les Sept Fous/Les Lance-flammes, dans lesquels des personnages idéalistes, pusillanimes et angoissés subissent l’aliénation d’une grande métropole urbaine que Roberto Arlt, en Argentine, aura pour ainsi dire inventée littérairement....
février 2021
Le Matricule des Anges n°220