La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Théâtre La Scène illustrée

octobre 1993 | Le Matricule des Anges n°5 | par Laurence Cazaux

Vieile dame de l’édition théâtrale, L’Avant-Scène multiplie les publications et se donne les moyens de lancer de nouveaux auteurs.

L' Avant-scène théâtre 965

Fin des monstres, Boucherie de nuit, Mado de Wenzel
Editions Avant-Scène

L’antre de l’Avant Scène se situe au 6, rue Gît-le-Cœur à Paris. On pénètre d’abord par la librairie souvent visitée car le fonds d’auteurs de la maison avec plus de 800 ouvrages de théâtre et 400 de cinéma (dont beaucoup épuisés) est très important. Juste à côté, ce sont les bureaux où se fabriquent les numéros des six mois à venir… L’espace est exigu, toutes les pièces communiquent entre elles, ce qui donne à l’ensemble une impression d’effervescence un peu folle. Ils sont quatre salariés « à-tout-faire », deux commerciaux et deux rédacteurs.
L’avant-scène est née en 1949 de l’arrêt de La petite Illustration qui chaque mois entre les deux guerres, sortait le texte d’une pièce jouée à Paris. Le rythme de publication a augmenté, devenant bimensuel et les pièces choisies sont jouées partout en France.
Selon Danielle Dumas, rédactrice en chef : « L’Avant-Scène a une façon toute particulière de publier le théâtre. Ce n’est pas à proprement parler une collection de livres mais une revue. Chaque numéro est illustré de photos de la représentation et accompagné d’un dossier sur l’auteur, le metteur en scène, un article sur une thématique du spectacle… Notre politique, c’est la fidélité, fidélité à des auteurs, des théâtres, des compagnies. Par exemple nous suivons la compagnie Fievet Palies depuis 1986. Nous venons de publier avec elle Carmen la nouvelle qu’ils jouent actuellement à Paris. La compagnie de Francis Huster nous a sollicités dernièrement pour que Le Cid soit accompagné d’un numéro de l’’Avant-Scène. Résultat : nous en avons vendus 10 000 exemplaires, c’est notre plus gros succès. En général, nous tirons à 3 000 exemplaires : 2 000 pour nos abonnés, les 1 000 restant constituant notre stock. Quelquefois davantage, 4 000 ou 5 000 exemplaires, quand un théâtre comme le Théâtre de la Bruyère vend la revue en guise de programmes. »
Bon nombre d’auteurs ont débuté à l’Avant-Scène, comme François Billetdoux ou Jean-Claude Grumberg. En1986, quand la maison d’édition a déposé son bilan (aujourd’hui après un plan de redressement, tout le passif est payé), certains écrivains sont partis. Mais la fidélité est là aussi une constante. Comme avec Guy Foissy qui vient de publier Loin du Golfe, ou Victor Haïm Chair amour. « Nous publions tous les genres de théâtre, du bon boulevard au théâtre pour enfants, du moment que le texte nous plaît. »
Ce qui désespère le plus Danielle Dumas, c’est le manque de curiosité : « En France, les metteurs en scène, les critiques ne s’intéressent pas assez aux auteurs contemporains. Les professeurs de cours de théâtre vont aussi le plus souvent à la facilité. Je pourrais faire un tabac en republiant la Cage aux folles, mais j’ai envie de terrains inconnus »
C’est ainsi que sont nées les éditions des Quatre-Vents en 1987 qui publient avec l’aide du C.N.L. des auteurs peu connus et pas forcément joués. La démarche est périlleuse ! « Nous avons publié Le Sang chaud de la terre de Christophe Huysman, nous en avons vendus une trentaine. Heureusement, deux auteurs marchent bien dans cette collection, Fatima Gallaire dont nous avons fait découvrir Princesses et Victor Haïm. »
Du Cid à Fatima Gallaire, le moins que l’on puisse dire c’est que Danielle Dumas et son équipe n’ont pas peur de l’éclectisme.
L.C.

Les dernières parutions :
Avant-Scène théâtre :
Antonio Barracano d’Eduardo de Filippo, texte français de Huguette Hatem.
Loin du Golfe du Guy Foissy.
Carmen la nouvelle de Louise Doutreligne d’après Prosper Mérimée.
Avant-Scène cinéma :
Naked de Mike Leigh.
Editions des Quatre-Vents :
Au Loin, les caroubiers suivi de Rimm, la gazelle de Fatima Gallaire.
Chair Amour de Victor Haïm.

La Scène illustrée Par Laurence Cazaux
Le Matricule des Anges n°5 , octobre 1993.