La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Un peu plus loin sur la droite

juin 1996 | Le Matricule des Anges n°16 | par Christophe David

Un peu plus loin sur la droite

Dans Un peu plus loin sur la droite, le nouveau roman de Fred Vargas, on retrouve deux des « détectives » historiens de Debout les morts(1995) : d’assitants d’un ex-commissaire, les voici devenus assistants d’un ex-fonctionnaire du ministère de l’Intérieur. Tout en poursuivant la construction de l’univers « poétique » de Debout les morts, Un peu plus loin sur la droite présente une particularité formelle : les enquêteurs eux-mêmes ne savent pas exactement après quoi ils courent avant la page 125. La première moitié du roman est consacrée à la définition du « problème », la seconde partie à sa résolution. Pas de violence dans ce roman plus proche d’Agatha Christie -avec la scène finale, par exemple, dans laquelle Kehlweiler a, comme souvent Poirot, recours à une mise en scène pour confondre le coupable- que du néo-polar. Fred Vargas cultive sa différence « poétique » et humoristique dans le paysage du polar français. Réédition simultanée dans la même collection de L’Homme aux cercles bleus, le premier roman de l’auteur (1992).

Viviane Hamy
256 pages, 89 FF

Un peu plus loin sur la droite Par Christophe David
Le Matricule des Anges n°16 , juin 1996.