La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français L’Ami du jars

juillet 1997 | Le Matricule des Anges n°20 | par Thierry Guichard

Poète (La Vie promise, Gallimard 1991), Guy Goffette taquine aussi la prose (Verlaine d’ardoise et de pluie, Gallimard 1995) avec un même bonheur. Encore que le mot « bonheur » ne soit guère adéquat à définir l’univers de cet écrivain. Pour preuve ce court récit, embourbé comme un air de blues sous « un ciel plus souvent bas qu’à son tour ». L’Ami du jars raconte trois fois rien : la solitude d’un homme au désir trop vaste dans un village à l’horizon trop petit. Un homme qui, comme chacun, a laissé derrière lui son enfance et ne s’en remet pas. Un homme dont « le coeur tout à coup s’est mis à marcher plus vite que (ses)jambes derrière une fille aux yeux de myosotis, plus grande que (ses) rêves. » Alors, le blues il le chante, chaque matin, le long de « la route noire ». Et voilà qu’un jour, il découvre un jars, animal acariâtre d’habitude, mais que le chant de l’écrivain fait danser derrière son grillage. Et de cette incongruité, Guy Goffette tire quelques pages d’une rare lumière sur la fraternité des solitaires. « Il n’y a pas de petite musique » conclut l’auteur. Il n’y a pas non plus de petite amitié et certains petits livres peuvent être grands.

L’Ami du jars
Guy Goffette
Théodore Balmoral, 40 pages, 65 FF
5, rue Neuve-Tudelle 45 100 Orléans

L’Ami du jars Par Thierry Guichard
Le Matricule des Anges n°20 , juillet 1997.
LMDA PDF n°20
4,00 €