La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Ecrits à l’humeur

novembre 1997 | Le Matricule des Anges n°21 | par Christophe Fourvel

Le narrateur accomplit un voyage en voiture qui le conduit à Bergame, en Italie. A l’arrière, étendu sur le siège dans sa « petite boîte », il y a son père mort. C’est pour lui que le voyage se fait ; pour l’enterrement de cet homme dans ce qui fut probablement sa ville natale ; celle où il a vécu une partie de sa vie.Ainsi le narrateur est confronté durant de longues heures à cette fausse solitude, à cette absence obsédante dans son dos. Il ne cesse de parler à quelqu’un qui ne peut plus l’entendre. D’ailleurs, il est possible qu’il en fut toujours ainsi. Les êtres de ce récit n’ont, semble-t-il, jamais été très proches.
Robert Piccamiglio a déjà publié une trentaine d’ouvrages, pour la plupart, aux éditions Jacques Brémond. Ce récit de voyage est linéaire, accueillant seulement des parenthèses fragiles, des mouvements d’humeur qui s’égarent vite. Texte ramassé, propice à l’écoute dont on n’est pas étonné d’apprendre qu’il fut donné à entendre, comme pièce de théâtre, sous une forme légèrement modifiée. Ce voyage à Bergame tient sa route sans trop d’embardées. Il souffre simplement de quelques surlignages, une manie qui mériterait d’être contrariée et qui consiste à écrire parfois comme on se met en colère, mi bougon, mi mauvaise foi. L’auteur répéte ses agacements, perclus dans l’attitude du poète la plus stérile, maudissant tour à tour les frontières, les annuaires, le monde polyphonique avec ses langues étrangères aussi nombreuses qu’inutiles. Ce côté peut paraître à certains sympathique ; mais ainsi libre de ses incartades, il donne rarement de grands livres.
Le Voyage à Bergame
Robert Piccamiglio

Éditions Jacques Brémond (Le Clos de la Cournhile)30210 Remoulins sur Gardon

Ecrits à l’humeur Par Christophe Fourvel
Le Matricule des Anges n°21 , novembre 1997.
LMDA PDF n°21
4.00 €