La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Viscères

juin 1998 | Le Matricule des Anges n°23 | par Dominique Aussenac

Le Règne animal

Une carrière littéraire commencée autour de la quarantaine, Janine Teisson a publié à ce jour, six ouvrages en cinq ans, explorant des genres littéraires assez différents. La Petite Cinglée (Climats), recueil de nouvelles incisives, graves présentait les éclats d’enfance d’une petite fille en butte à une mère colérique, castratrice. Suivirent des livres pour enfants et des contes érotiques jusqu’au succès de L’Enfant plume (Nil), autobiographie dérangeante, étouffante où l’auteur, à l’égo hypertrophié, mettait à nu l’anorexie de sa fille. Avec Le Règne animal, l’écrivain retrouve le conte, la nouvelle et l’occasion de placer en douze textes le lecteur autour de la piste d’un cirque où l’humain ne cesse de faire la bête en déclinant une problématique centrée sur le corps insupportable. Monstrueux, trop petit ou trop grand, fragile, le corps induit une dimension névrotique et tragique. Ainsi Les Animaux de cirque célèbre les amours d’une naine et d’un géant. Le corps ingurgite, libère des matières et surtout en contient. Les répandre, jouer avec, est un fait récurrent chez l’auteur qui semble en éprouver un écœurement fasciné. Dans Contrôle des naissances, un veuf avare au lieu d’éclater des portées de chats contre les murs, invente une stratégie d’écrasement sur autoroute. Le Bonhomme arc-en-ciel, nouvelle la plus émouvante, décrit une jeune fille ne supportant pas la viande étrangère de la greffe opérée en elle. Dans Le Palais royal, une ménagère dépressive craque, en préparant des cailles. « Elle les renifle à grand bruit…, puis soulève sa jupe, en choisit une et la fourre dans sa culotte. » Avec une écriture alerte, efficace, non dénuée d’humour, Janine Teisson met à plat des choses graves, intimes et les rend par l’art de la nouvelle, extraordinairement universelles.

Le Règne animal
Janine Teisson

HB éditions
168 pages, 90 FF

Viscères Par Dominique Aussenac
Le Matricule des Anges n°23 , juin 1998.
LMDA PDF n°23
4.00 €