La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue les Feux de la tour

mars 2000 | Le Matricule des Anges n°30 | par Éric Dussert

Les Feux de la tour N°2

L’intérêt grandit pour La Tour de Feu, « revue internationale de création poétique » menée par Pierre Boujut à Jarnac de 1946 à 1981. Sur les traces de ce meneur qui maria, selon Jean-Paul Louis, « le goût de la joute verbale et une conception idéaliste de la poésie », l’Association des amis de P. Boujut et sa revue, Les Feux de la Tour militent pour la mémoire des poètes de son groupe. Parmi eux, Edmond Humeau qui fit briller à Paris une idée de la poésie avec Jean Follain, Adrian Miatlev ou Fernand Tourret. Disparu en juillet 1998, il a les honneurs d’un numéro spécial où sont soulignés – et illustrés de poèmes éloquents, pour ne pas dire exaltants – « le caractère pulpeux » de ses écrits, son caractère fraternel et complexe qui lui faisait dire : « La Tour de Feu me bâtit, sans violence mais naturellement, le plus ardent (ou dévorant) devoir de liberté que je me connaisse. » Poète pétillant, revendicatif et sensuel, il est l’auteur d’un admirable petit recueil, Avec le pouce (L’Arbre, 60 FF) où s’inscrivent de matoises vérités : « Quand tu questionnes n’augure rien des ombres ».

Les Feux de la tour N° 2, 89 pages, 80 FF
11, rue Laporte-Bisquit, 16200 Jarnac

les Feux de la tour Par Éric Dussert
Le Matricule des Anges n°30 , mars 2000.
LMDA PDF n°30
4.00 €