La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Libidissi

juillet 2000 | Le Matricule des Anges n°31 | par Franck Mannoni

Pour Spaik, vivre à Libidissi n’est pas une mince affaire : c’est un étranger qui cumule les fonctions d’espion et de noctambule. Libidissi est pourtant la ville rêvée pour son activité. Il est facile de s’y faire oublier. Spaik se fond dans un univers malsain, qui laisse entrevoir une fausse liberté. Les hommes s’affichent en couple sans crainte des on-dit, mais ne se rendent pas compte qu’ils sont tout bonnement ignorés. Le système nie tout ce qui signe un individu : son nom, ses origines et même la langue qu’il utilise. Tout le monde parle « cette forme d’anglais qui sert de langue de communication dans la ville et où la pauvreté des désinences de l’idiome anglo-saxon a été poussée à l’extrême ». Les habitants vivent passivement leur participation à cette dictature qui ne dit pas son nom. Libidissi fait partie de ces récits kafkaïens où l’auteur martèle à coups de transpositions une idée forte. Le lecteur se retrouve enfermé dans une suite de prédicats logiques qui conditionnent toute la narration. Il ne lui reste plus qu’à jouer le jeu.

Denoël
Traduit de l’allemand
par Philippe Giraudon
253 pages, 130 FF

Libidissi Par Franck Mannoni
Le Matricule des Anges n°31 , juillet 2000.
LMDA PDF n°31
4.00 €