La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Univers concentrationnaire

septembre 2000 | Le Matricule des Anges n°32 | par Benoît Broyart

Après un touchant roman sur l’adolescence, Le Hamac rouge (Lmda N°29), Jean-Luc Payen change de registre. Il fait disparaître toute trace de ponctuation pour rester au plus près de la voix d’un homme qui souffre. Le prisonnier parle, livre d’un seul bloc son expérience quotidienne. L’œil du lecteur suit son flot de paroles sans difficulté, car les mots trouvent rapidement leur pulsation, s’articulant selon un rythme proche du théâtre ou de la poésie.
Un monologue comme seule issue, avec l’espoir de rendre compte du degré d’horreur atteinte dans ce camp de mort et de travail, où l’on fait déplacer des montagnes aux prisonniers, à longueur de journées : « le camp et la montagne sont des lieux conçus pour la souffrance et la mort des lieux où elles sont données avec la plus grande désinvolture des lieux où elles sont chez elles maîtresses absolues c’est elles qui circulent là souffrance et mort rien qu’elles nuit et jour rien d’autre au moindre prétexte les prisonniers sont battus ne s’en relèvent pas rejoignent le camp sur une civière entrent à l’infirmerie n’en ressortent que pour être jetés comme de vieux sacs sur le tas de cadavres du coin nord… »
Sans temporalité ni lieux définis, XCA Le Camp se veut l’écho de toute forme concentrationnaire, un reflet des camps ayant existé jusqu’à aujourd’hui et de ceux qui pourraient naître.
Dans ce milieu où l’anéantissement des prisonniers est un but, l’homme ne cesse de résister. Il trouve parfois dans le regard de son voisin la force de continuer à marcher. Car ce que XCA Le Camp aborde, avec une lucidité et une force d’évocation peu commune, c’est avant tout l’infini pouvoir de résistance que possède l’être humain.

XCA Le Camp
Jean-Luc Payen

Éditions Joëlle Losfeld
132 pages, 89 FF

Univers concentrationnaire Par Benoît Broyart
Le Matricule des Anges n°32 , septembre 2000.
LMDA PDF n°32
4.00 €