La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Dossier Olivier Cadiot
Fairy queen (premières feuilles)

novembre 2002 | Le Matricule des Anges n°41

Un déjeuner ça vous va ?

Volontiers, mais ouiiiiii, je hurle intérieurement, c’est ça que je voulais, yes, nom de Dieu, bingo, mais avec joie, c’est, ah comment vous dire ?

Rien.

Rien ne vient, je cherche la chose qui manque, je suis tellement heureuse ? elle doit s’attendre à une phrase, un merci ? une formule ? ou alors, c’est le contraire, elle n’attend rien du tout, c’est ça, même pas au revoir, clong, elle a raccroché.

Problème ?

J’aurais peut-être dû dire quelque chose comme Ne vous mettez pas en quatre, quelque chose d’aimable, d’important, une phrase pour marquer le coup, vous êtes tellement ? je suis si ? c’est trop compliqué, il faut arrêter ce cirque, j’arrête maintenant, a wop bop a loo bop, a lop bam boom.

Je suis une fée.

J’en ai jusque-là de toutes ces complications, elle fait un rapide double geste de la main au-dessus de la tête, assez-assez, demain c’est fini, elle chante, je suis personnellement invitée à déjeuner chez Gertrude Stein, c’est la nouvelle du jour.

C’est ma chance.

Je vais lui faire une performance maison, elle va m’aimer, je fonce, il fait beau, on se comprendra sans même avoir à se parler, voilà ce qu’on va raconter, Une fée est invitée chez Gertude Stein et d’un coup change de monde.

Ça restera gravé.

Un héros fait brusquement fortune, carte du trésor, princesse du jour au lendemain, voilà le programme, pensa-t-elle en accélérant le pas, go, il y a de l’électricité dans l’air, je suis préparée pour ce qui arrive, le temps est magnifique, je n’ai jamais été si en forme, les avenues sont fleuries, aucun trac, j’ai plusieurs idées en même temps, merci ****, la nature est présente, il y a des arbres avec de la lumière dans les cimes, j’avance, je connais la terre entière, c’est mon couronnement, on crie des fenêtres, yeees, il y a des banderoles avec mon nom.

Alléluia.

Nouvelles chaussures à semelles azote, combinaison noire à pois bleus, vitamines A, B, F, Z, X en surdose, temps magnifique.

J’y vais.

Terminé les réglages, comme on doit-le-faire-d’habitude-pour-se-sentir-bien, pensa-t-elle en s’arrêtant pour réduire son avance, ce n’est pas la peine d’arriver la première, pause, on n’a qu’à se régler sur la lumière des cimes.

Doucement.

Olivier Cadiot

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?