La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Éditeur Les bons plants de la Feugraie

mai 2003 | Le Matricule des Anges n°44 | par Emmanuel Laugier

Fondé en 1984, L’Atelier la Feugraie construit patiemment, au rythme de quatre livres par an, un panorama sensible de la création poétique, française et étrangère.

L’Atelier la Feugraie est animé par une direction bicéphale : Jean-Pierre Chevais et Alain Roger. Le premier vit à Paris, pas très loin du lycée Saint-Louis où il enseigne la littérature aux prépas scientifiques pour quelques mois encore, avant de définitives vacances. Poète lui-même, il co-dirige également avec Hélène Durdilly la revue de littérature Rehauts. Le second, Alain Roger, formateur typographe et professeur de Beaux-arts, réside en Normandie, où il assure l’impression, sur une presse linotype, et offset, de tous les livres de la maison, de même qu’il se charge de leur diffusion et de leur distribution auprès des libraires et des bibliothèques. Cet atelier de composition, au milieu de la campagne, non loin de Caen, est situé près du lieu-dit La Feugraie, déformation de fougeraie, lieux de fougères : le nom fut vite trouvé. Et le logo, rectangle rouge, aux allures de blason, dessiné avant même que les premiers livres ne paraissent en 1984. Alain Roger proposait alors des stages d’apprentissage (dans les années 70), tirait déjà des presses quelques plaquettes, des affiches. Restait à commencer…
Aujourd’hui on peut compter soixante commencements, soixante livres de poésie (française et étrangère), des perles rares, comme Le Mur de la terre de Giorgio Caproni, l’un des plus grands poètes italiens contemporains, ou encore l’œuvre du Berlinois Johannes Bobrowski (deux volumes). Une cinquantaine de libraires suivent attentivement le fonds de la maison, et les deux éditeurs s’étonnent encore, malgré la vente en ferme de leurs livres, de voir arriver autant de commandes extérieures à leur propre réseau, là d’une maison de la presse perdue au fin fond de la campagne, ici de particuliers bien informés…
L’année s’est ouverte pour La Feugraie avec une première traduction anthologique du poète autrichien Alfred Kolleritsch (La Conspiration des mots), très actif dans son pays, contre l’extrême droite, mais aussi pour faire reconnaître les voix de la jeune génération poétique. Ce poète, qui travaille sur un héritage assez proche de Paul Celan, questionne les façons de faire revivre la langue allemande, langue entachée par les bourreaux (les nazis). Côté français, Abruption de Patrick Wateau jette le lecteur dans le bruit craquant de vertèbres étirées par un choc : entre le corps et le poème passe pourtant, à même son effet de langue raclée, quelque chose de doux. Donner asile, carnet de Jacques Lèbre, oscille entre existences pathétiques, effondrées sur leur ratage, et notations impressionnistes, lumineuses de légèreté.

Jean-Pierre Chevais, quelle sorte de désir aviez-vous, avec Alain Roger, lorsque vous avez fondé L’Atelier la Feugraie ?
D’abord, il faut que je vous dise que j’ai eu le privilège, étant enfant, d’être entouré de livres. Grande lectrice, ma mère nous confiait, à ma sœur et à moi-même, la tâche de découper les pages, alors simplement pliées, et de recouvrir les ouvrages de papier cristal. Le livre a...

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA PDF n°44
4.00 €