La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Essais Tous américains

novembre 2003 | Le Matricule des Anges n°48 | par Thierry Guichard

Mike contre-attaque !

Quel pays rejoint l’Iran, le Nigeria, le Pakistan, l’Arabie Saoudite et le Yémen pour exécuter des mineurs délinquants ? Les États-Unis. Quel autre pays que la Somalie a refusé de signer la Convention sur le droit de l’Enfance ? Les États-Unis. On pourrait épingler au revers de la tenue militaire de Georges W. une longue liste de la honte. Le journaliste et réalisateur américain Michaël Moore (on lui doit notamment Bowling for Columbine) dresse en neuf textes un réquisitoire implacable contre l’équipe Bush. Ses accusations, à l’humour corrosif, démontrent comment les Républicains ont fraudé à l’élection présidentielle, éliminant, en Floride, bon nombre d’électeurs noirs (favorables à Gore)… Michaël Moore assène des vérités qu’on a l’habitude de taire. Son Who’s who gouvernemental lie chaque membre de l’administration Bush à l’entreprise pétrolière (d’où le retrait des mesures de protection de l’environnement), à celle du tabac et à celle de l’armement. On frémit. Virulent dans ses démonstrations qu’il étaye de statistiques et d’exemples précis, Michaël Moore s’adresse à ses concitoyens. Sa langue se fait volontiers familière. Il s’agit de convaincre l’Amérique d’en bas. Tel un prédicateur anarchiste, le journaliste dresse le portrait d’une Amérique raciste, imbue d’elle-même, abrutie par ceux qui la dirigent. Et c’est logiquement qu’il finit par s’interroger sur la réalité de la « menace terroriste » liée au 11 septembre. Qu’on lui donne un porte-voix !

Mike contre-attaque !
Michaël Moore
Traduit de l’américain par
Marc Saint-Upéry
10/18 223 p., 7,30

Tous américains Par Thierry Guichard
Le Matricule des Anges n°48 , novembre 2003.
LMDA PDF n°48
4,00 €