La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Éditeur À l’aube d’une aventure

avril 2005 | Le Matricule des Anges n°62 | par Philippe Savary

La fraîcheur ambiante n’effraie pas Les Petits matins. Ce nouvel éditeur, basé à Paris, mise sur la fiction, les essais et la poésie pour sonder notre monde contemporain.

Leur programme de publications pour 2005 est déjà bouclé. Douze livres en prévision. L’acte de naissance sonne comme un slogan : « Les Petits matins, une maison d’édition toute neuve, pour raconter l’époque ». Trois plumes ont rédigé le faire-part : Olivier Szulzynger, Dorine Bertrand et Marie-Édith Alouf. Le premier, l’initiateur, est scénariste pour la télévision. La deuxième collabore à une revue d’ethnologie, Terrain, et vient de faire ses preuves au Dilettante. La dernière est journaliste à l’hebdomadaire Politis où elle s’occupe de culture et de médias. Le trio s’est rencontré autour de Rue Saint Ambroise, une revue de littérature créée il y a cinq ans par Olivier Szulzynger, belle adresse à recommander aux amateurs de textes courts.
Douze livres donc au programme : Les Petits matins, en référence au documentaire de William Klein sur mai 68, « mais c’est aussi l’idée de l’aube, des promesses, de l’aventure qui commence… », ne manque pas d’ardeur. « On a bien conscience que la situation de l’édition est saturée actuellement, mais il existe encore des espaces à défricher », explique Marie-Édith Alouf, gérante minoritaire de cette aventure grandeur nature. Les fondateurs ont rassemblé un capital de 16 000 euros et déployé beaucoup d’énergies.
La jeune maison a fait paraître en mars ses deux premiers titres : un malicieux recueil de nouvelles, Douze histoires d’amour à faire soi-même, dans lesquelles Lola Gruber taille en charpie le bonheur à être deux ; et un essai, La Blessure, sur la vie de demandeurs d’asile en France. Le livre est le scénario écrit par Élisabeth Perceval pour le film de Nicolas Klotz qui sort en salles le 6 avril. On y lit des regards, on y recueille des paroles, celles de quelques-uns, Blandine, Moktar et les autres, déplacés, qui ont échoué là, humiliés.
Cette collection d’essais, intitulée « Bruits », est originale : soutenue par Arte, « grâce à Silvain Gire, responsable éditorial d’Arte radio.com », elle mêle écrit et son puisque le livre inclut un reportage sur CD audio. Dans la même veine, trois autres enquêtes sont prévues à l’automne : Je ne veux pas travailler ! (Alexandre Lévy), L’Usine à vingt ans (Naïri Nahapétian) et No sex last year (David Fontaine). Les Petits matins rêverait-il ainsi de grands soirs ? Sensible aux valeurs écologistes et altermondialistes, l’équipe n’entend pas inscrire son action dans une démarche politique : « Ça serait réducteur. Nous sommes ni La Découverte, ni les éditions Syllepse. Notre engagement se dégagera de lui-même, au fil des titres. Les Petits matins ne sera pas une caisse de résonance de la contestation. Ce dont on a envie, c’est explorer la société sans tomber dans les clichés, raconter comment la société se transforme, donner des outils pour comprendre et expliquer, dessiner des pistes d’avenir. »
« Soucieux d’inventer de nouvelles formes », Les Petits matins publiera donc des essais sur des thèmes contemporains et des fictions de jeunes...

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°62
6.50 €
LMDA PDF n°62
4.00 €