La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Éclats de réel

juin 2007 | Le Matricule des Anges n°84 | par Thierry Guichard

Après Faits I, paru en 2002, Marcel Cohen poursuit une entreprise qui consigne le réel. Quelque chose du monde vu à travers un kaléidoscope, faisceaux convergents ou divergents de petits faits ou d’événements historiques. Ce livre n’est donc pas un roman à moins qu’il ne soit un roman en morceaux, sans personnage, sans unicité d’histoire, mais avec des leitmotive et, surtout, une qualité d’écriture qui cimente entre eux les cent cinq récits rassemblés. Marcel Cohen saisit donc le réel par toutes ses faces ; reportages, propos entendus, citations, articles de journaux, et le restitue, lavé de toute fioriture en de courts fragments (parfois cinq lignes). Les « faits » se succèdent, et leur chaîne, malgré sa discontinuité, tresse quelque chose de notre époque. Une époque marquée par l’holocauste, dont les traces courent dans ce livre d’un récit l’autre. Comme dans cette évocation d’un café près de la gare de Drancy qu’un couple vient d’acquérir et va rapidement quitter à cause du bruit, la nuit, des trains qu’on manœuvre et qui ressemble à des cris ou des gémissements humains… Marcel Cohen multiplie les centres d’intérêt, nous passionne en peu de pages lorsqu’il évoque ces bateaux où des Asiatiques embauchés à bas prix se gèlent littéralement les mains en traversant les eaux froides du grand nord… Plus loin s’ouvre à nous le dilemme d’un alpiniste qui, ayant, par inadvertance raté de peu le sommet qu’il visait se voit contraint au mensonge. Ailleurs encore, c’est presque avec un détachement glacial que l’auteur évoque un travail de recherche sur « l’importance des viols en temps de guerre ». Lorsque Marcel Cohen évoque Kenneth Goldsmith, l’auteur de Day, ce livre écrit en recopiant chaque mot publié dans un exemplaire du New York Times, on se dit que les deux entreprises sont proches. Il s’agit d’écrire le réel pour le faire voir enfin, et ce réel-là, saisi avec une telle acuité, n’en finit pas de nous éblouir.

Faits, II de Marcel Cohen
Gallimard, 308 pages, 19,50

Éclats de réel Par Thierry Guichard
Le Matricule des Anges n°84 , juin 2007.
LMDA papier n°84 - 6.50 €
LMDA PDF n°84 - 4.00 €