La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Duel psychologique

avril 2008 | Le Matricule des Anges n°92 | par Thierry Guichard

On avait été déçu, en 2004, à la lecture des premières aventures du lieutenant Solomon Glass dans Si Dieu dort. Ce polar, qui revendiquait toutes les caractéristiques du genre, était le premier écrit par le duo Henshaw-Clanchy. Notre déception venait surtout du fait qu’en solitaire, le premier roman de Mark Henshaw, Hors de la ligne de feu était une vraie réussite, en dehors de tout genre. Et que ce premier polar accumulait par trop les effets de manche. Avec L’Ombre de la chute, le duo poursuit donc les aventures de Glass, policier sans tabous et expert profiler. Notre homme enquête sur les enlèvements d’enfants qu’un psychopathe mutile avant de les renvoyer chez eux à la condition que chaque mère décide, pour sauver la chair de sa chair, de se donner la mort. L’homme opère à chaque changement de saison et selon une série de rituels faits pour concerner, au plus haut point, Solomon Glass. Rien ne nous surprendra dans l’enquête que les policiers vont mener, dans leur traque au serial kidnappeur ultra-intelligent. Le roman suit des rails avec, comme il se doit, des rebondissements, des surprises, des arrière-plans sentimentaux ou familiaux convenus. Pourtant, la lecture se fait haletante. On entre avec une certaine jubilation dans le bras de fer que Solomon engage avec sa proie - ou plutôt auquel le criminel l’invite. La mécanique froide de ce dernier ayant trouvé un adversaire à la hauteur de l’horreur dont il est capable. À défaut de lire un chef-d’œuvre, le lecteur qui s’engage dans cette Ombre de la chute s’assure un grand moment de plaisir.

L’Ombre de la chute de Mark Henshaw et John Clanchy - Traduit de l’anglais par Aurélie Tronchet, Christian Bourgois éditeur, 429 pages, 27

Duel psychologique Par Thierry Guichard
Le Matricule des Anges n°92 , avril 2008.
LMDA papier n°92 - 6.50 €
LMDA PDF n°92 - 4.00 €