La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Théâtre Noir et cru

mai 2008 | Le Matricule des Anges n°93 | par Laurence Cazaux

Théâtre choisi 5 (Comédies crues)

Le Théâtre de Hanokh Levin : Ensemble à l’ombre des canons

Avec ce cinquième volume de comédies crues, les éditions Théâtrales poursuivent leur travail au long cours pour faire découvrir un auteur majeur de notre temps, Hanock Levin. La parution dans le même temps d’un ouvrage théorique est une deuxième très bonne nouvelle. Son auteur, Nurit Yaari (conseillère artistique du Théâtre Khan de Jérusalem) replace l’œuvre de Levin dans l’histoire politique de son pays, Israël. Elle nous permet de mieux cerner les trois perspectives de l’écrivain pour traiter et dénoncer la violence de la guerre : la perspective historique, quotidienne ou cosmique et comment « Levin brouille les frontières en créant des structures dramatiques hybrides », mêlant des éléments épiques et dramatiques, comiques et tragiques, la satire, le grotesque, le burlesque, le mélodrame et la farce. Un livre précieux pour mieux connaître ce dramaturge qui voulait faire de ses spectateurs de meilleurs citoyens.
Les trois nouvelles pièces traduites sont particulièrement grinçantes et crues. Trois histoires, celle d’un homme qui ne veut pas mourir et qui va tout faire pour trouver un remplaçant jusqu’à berner un jeune enfant dans Tout le monde veut vivre. Yakich et Poupatchée, ce sont les prénoms d’un homme et d’une femme très laids qui se marient. La laideur empêchant l’homme de consommer le mariage, toute la famille est entraînée dans un voyage insensé pour qu’il arrive enfin à bander. Enfin, un vieil homme s’offre pour ses 70 ans, une prostituée, tout en rêvant de La Putain de l’Ohio. Comme il n’arrive pas à baiser, il se voit obligé d’offrir ce cadeau à son fils.
Nous sommes confrontés aux instincts de base, le sexe, la procréation, le refus de la mort. La vision de l’humanité est tellement noire que le rire reste souvent coincé au creux de la gorge, comme empreint d’une immense tristesse. On est au final mis à mal par l’obscénité et le nihilisme, que Levin met en lumière dans nos sociétés.

ThéÂtre choisi V Comédies crues de Hanock Levin
Traduit de l’hébreu par Jacqueline Carnaud et Laurence Sendrowicz et Le ThéÂtre de Hanock Levin Ensemble à l’ombre des canons, Éditions Théâtrales, 192 et 160 pages, 18 chaque

Noir et cru Par Laurence Cazaux
Le Matricule des Anges n°93 , mai 2008.
LMDA papier n°93
6.50 €
LMDA PDF n°93
4.00 €