La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Théâtre Bienvenue aux délices du gel

septembre 2008 | Le Matricule des Anges n°96 | par Laurence Cazaux

Bienvenue aux Délices du Gel, Respire !

Asja Srnec Todorovic est née en 1967 à Zagreb, en Croatie. Son écriture est sous tension. D’une grande simplicité, elle nous touche par sa nécessité. Les situations portent en elles les déchirures de la peur, la violence et la folie. Bienvenue aux délices du gel met en jeu cinq personnages plus Jésus sur sa croix. Les ravages et les séquelles laissées par la guerre sont au cœur de ce texte. Le personnage central est un psychiatre douteux, dont une partie de la théorie est basée sur le silence. « Ne rien dire c’est faire que ça n’existe pas, pas vrai ? », professe-t-il à l’une de ses clientes qui se trouve être sa femme. Dans le même temps, il rêve de transformer son pays en un immense camp de concentration.
Dans l’asile où ce psychiatre opère, se côtoient un ex-soldat traumatisé par la guerre, son amoureuse, un temps prostituée puis vendeuse dans un magasin de surgelés, un jeune tueur qui veut changer de sexe et qui dialogue avec Jésus et la femme du psychiatre. Cette dernière a perdu sa libido. À la question de ce qui ne va pas chez elle, elle répond simplement : « Oh rien… je n’arrête pas de me suicider. » Cela résume assez bien le ton de la pièce, entre dérision et élégance du désespoir. Asja Srmec Todorovic pose la question de comment survivre à l’horreur, mais elle réussit à trouver une distance qui permet de regarder l’innommable.
Dans Respire ! trois figures, XX, XY, XXY, sont plongées dans vingt-quatre situations où la mort rôde. Notre société n’assumant plus de rituel face à la mort, nous devenons ballottés par nos peurs. Asja Srmec Todorovic dresse un portrait drôle et méchant de nous-mêmes, de nos tentatives dérisoires pour « pisser dans la gueule de la Mort », par le crime, le sexe, l’aliénation ou la fuite.
Avec la guerre et la mort pour compagnes, la jeune dramaturge va à l’essentiel dans un savant mélange entre une dérisoire gravité et une insoutenable légèreté.

bienvenue aux délices
du gel
et respire !
d’asja srnec todorovic
Traduit du croate via l’anglais par Uta Muller et Denis Denjean, et par Mireille Robin, L’Espace d’un instant,
230 pages, 14

Bienvenue aux délices du gel Par Laurence Cazaux
Le Matricule des Anges n°96 , septembre 2008.
LMDA papier n°96
6.50 €
LMDA PDF n°96
4.00 €