La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Un jour avant Pâques

septembre 2008 | Le Matricule des Anges n°96 | par Dominique Aussenac

Un jour avant Pâques

Surprenant Iran qui se voile depuis des décennies dans des postures obscurantistes, et qui pourtant tolère religions et communautés étrangères sur ses terres. Ainsi, le livre de Zoyâ Pirzâd, son troisième sur le sujet, la vie d’une communauté majoritairement arménienne au bord de la mer Caspienne, surprend. Précisons que les Arméniens se sont réfugiés en Iran pour échapper au génocide exercé par le régime turc, qui fit disparaître plus d’un million d’entre-eux d’avril 1905 à juin 1906.
Construit en trois parties, Un jour avant Pâques présente les trois âges de la vie d’Edmond Lazarian. L’enfance, lumineuse, embaumée de fleurs d’orangers, dresse la figure tutélaire de la mère, femme libre, généreuse, toujours discréditée par sa belle-famille. L’école occupe une place prépondérante, c’est le lieu d’enseignement d’une langue et d’une culture dont les enfants n’ont jamais vu le pays d’origine. Sa meilleure amie, Tahereh, semble n’avoir peur de rien. Ses rédactions en arménien sont les meilleures de la classe. « Tu n’as pas honte, la fille du concierge musulman connaît mieux que toi ta langue maternelle. » Quelques nuages obscurcissent plus tard le ciel d’Edmond. Notamment quand sa fille, Alenouche, lui apprend qu’elle va se marier avec un non-Arménien. À cela s’ajoute la perte des êtres aimés, la nostalgie du village natal, il est aujourd’hui installé à Téhéran. Vieux, veuf, il se brouille avec sa fille, se replie sur les souvenirs. Les trois volets créent une dimension où le respect, le bonheur, mais aussi la souffrance, la solitude se fondent, dialoguent, en un hymne à la vie. Écrit d’une manière simple, descriptive, pudique, cet ouvrage dévoile une plume sensible, ainsi qu’un témoignage ethnographique sur une communauté isolée qui vit par sa mémoire. « A l’école et à l’église, je mets la croix, pour la prière je porte un « Allah » ».

un jour avant pÂques de ZOYÂ PIRZAD
Traduit du persan par Christophe Balaÿ
Zulma, 138 pages, 16,50

Un jour avant Pâques Par Dominique Aussenac
Le Matricule des Anges n°96 , septembre 2008.
LMDA papier n°96
6.50 €
LMDA PDF n°96
4.00 €