La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Des néons sous la mer

octobre 2008 | Le Matricule des Anges n°97 | par Marta Krol

Des néons sous la mer

Le pari est respectable de ce premier roman d’épouser un biais de l’anticipation et de l’imitation (ou parodie ?) littéraire pour aborder la problématique de la prostitution. Le protagoniste s’exprime à la première personne pour rendre compte de son expérience d’hôte de vestiaire dans une maison close qui a pignon sur mer ; expérience d’un observateur mais non seulement, car une subtile trame simili-amoureuse brouille légèrement l’approche docu-détachée.
La prostitution est ici donnée non seulement comme un fait social, mais aussi comme expérience humaine, vécue à l’un ou l’autre versant de la transaction, que l’on se garde bien de juger. Plus généralement, l’auteur tente ainsi d’approcher la question de la sphère sexuelle de l’individu aujourd’hui, dont les comportements et les préférences en la matière sont toujours soumis à une législation absurde, à un jugement hypocrite, et à un marchandage inévitable. Au-delà du sexe, se profile en filigrane le phénomène moderne de la société de loisirs, avec ses (infra)structures et procédures toujours plus performantes pour échanger argent contre plaisir et oubli.
La plume de Frédéric Ciriez, alerte et nourrie, libère une prose qui ne vous fatigue guère et qui de temps à autre s’amuse à quelque performance. Comme cette longue apologie de la couleur rose, imprégnée d’une esthétique fellinienne, ou encore le traitement « scientifique », façon thèse de doctorat, de l’histoire inventée d’un sous-marin.
Sans surprise chez cet éditeur, des procédés d’écriture expérimentaux sont de mise, notamment des séquences de texte rayées (mais cependant lisibles), autant de parties (auto)censurées, et à ce titre supposées dignes d’intérêt. Ou encore l’alternance de longs chapitres « scientifiques », de confessions d’une prostituée et des descriptions esthétisantes à la Nouveau roman. Certes la construction de l’ensemble en vacille un peu ; mais on espère que Frédéric Ciriez n’a pas dit son dernier mot.

des néons sur la mer
de FRÉDÉRIC CIRIEZ
Verticales, 300 pages, 19

Des néons sous la mer Par Marta Krol
Le Matricule des Anges n°97 , octobre 2008.
LMDA papier n°97
6.50 €
LMDA PDF n°97
4.00 €