La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Couleur éphémère

octobre 2009 | Le Matricule des Anges n°107 | par Dominique Aussenac

Rouge-déclic N°0

Métaphore sécuritaire de ce début de siècle, le panoptique permet de tout voir sans être vu. C’est dans son ombre que ce numéro zéro de Rouge-déclic (textes, photos, chrysalides) convie en partie ses contributeurs. La folie, l’oppression, l’injustice, l’uniformisation et aussi l’humour fréquentent leurs proses. Alban Lefranc demande à une femme de ne jamais cesser de le regarder. Mais cette dernière l’a quitté il y a si longtemps qu’elle demeure à jamais inaccessible tout en haut de sa tour de verre, en son bureau directorial. Ludovic Degroote fait parler de l’au-delà sa sœur, tuée dans un accident de voiture. De là-haut voit-on tout ? L’affirmation Je serai neuf de Tanguy Viel sollicite d’autres plumes. Nina Yargekov rend un Rapport d’activité sur cette expression qui conclut que ce slogan « était passablement inefficient, pour ne pas dire dangereux, du point de vue de l’incitation au renouvellement personnel de ses concitoyens en déshérence. » Le dernier texte de Frédéric Ciriez transforme Le Train des écrivains qui convoie ces derniers à la foire de Brive, en transport du cauchemar. Deux auteurs sont remis au goût du jour : Hélène Bessette et le vivifiant Joseph Delteil. La revue (dont l’espérance de vie est fixée au 7e numéro, soit 2013) alterne gravité et dérision, privilégie des formes novatrices d’écriture. Les photos en quadrichromie affichent une tentation pop. Tonifiant, plus proche de l’atelier d’architecture que du laboratoire clinique.

Rouge-déclic N°0 80 pages, 6,50 (22, boulevard Saint Denis 75010 Paris)

Couleur éphémère Par Dominique Aussenac
Le Matricule des Anges n°107 , octobre 2009.
LMDA papier n°107
6.50 €
LMDA PDF n°107
4.00 €