La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Strasbourg Médiateur d’art

février 2010 | Le Matricule des Anges n°110 | par Philippe Savary

Strasbourg, la tradition côtoie aussi l’innovation. Exemple : le collectif Rhinocéros, emmené depuis 1996 par Nicolas Simonin, qui ne cesse d’investir de nouveaux territoires culturels. À l’origine, Rhinocéros organisait des expositions. Son atelier était situé 30, rue des Juifs. L’animal opère sa mue en 2001 et crée Livraison, revue d’art contemporain. « L’idée est de sortir les expos hors des murs », explique cet enseignant en arts plastiques de 47 ans. Chaque numéro (treize au total) invite un artiste qui a carte blanche autour d’un thème. Ainsi, avant d’explorer ce mois-ci le champ du langage et de la typographie, Livraison s’est intéressée aux problématiques des flux d’images, à l’anonymat, à la fragmentation. Un très bel objet graphique, tiré à 1000 ex. Coût des deux numéros annuels : 13 000 - pour 8000 de subventions (Ville et DRAC). Parallèlement, Rhinocéros poursuit ses activités de médiateur avec r-diffusion. Un drôle de pari. Depuis quatre ans, cette structure bénévole s’occupe de la diffusion et distribution des livres d’une quarantaine de micro-éditeurs. Orientés en art contemporain, ou en littérature (mais pas de livre d’artiste). Comme Le Clou dans le fer, Navarino, Mix, Poursuite ou la revue Checkpoint (arabophone et francophone). « C’est un laboratoire foisonnant, mais fragile, non-marchand. Le lectorat est restreint, constate Simonin. Notre désir est de constituer un catalogue de fonds, car ces livres s’inscrivent dans le temps ». Et de prendre l’exemple du volumineux Art conceptuel, une entologie (Mix), recensant des œuvres textuelles la plupart inédites en France. L’objectif est aussi d’assurer la visibilité de certaines pratiques artistiques, telles les affiches-poèmes de Nicolas Tardy. Pour l’instant, r-diffusion travaille avec une soixantaine de libraires réguliers (uniquement en achat ferme). Nicolas Simonin souhaiterait être davantage soutenu. « On diffuse des éditeurs du monde entier. Nous participons indirectement au rayonnement de Strasbourg… » En quête d’un nouveau local depuis jan

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°110
6.50 €
LMDA PDF n°110
4.00 €