La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français La grande descente

janvier 2016 | Le Matricule des Anges n°169 | par Franck Mannoni

Le Dieu du tourment

Alcool, drogue et prostituées : la règle de vie d’Olivier Busnel ne souffre aucun écart. Personnage pétri de contrastes, ce haut cadre voyageur et noceur se consacre entièrement à son autodestruction. Il voue un amour total à sa femme Clara : « J’arracherai mon propre cœur de mes deux mains nues plutôt que de la perdre ». Ce qui ne l’empêche pas de pourrir leur relation à chaque fois qu’il le peut : arrogant, agressif, ironique, tout est prétexte à provocations. Lorsque Clara disparaît, Busnel devient suspect aux yeux de ses amis et s’enfonce inéluctablement dans une spirale de l’échec. Pour suivre cette lente descente aux enfers, Hugo Ehrhard voyage d’une époque à l’autre… Les secrets de Busnel sont ainsi répartis par bribes dans ce patchwork temporel, comme dans un bon roman noir. Un délice à décrypter pour le lecteur, un calvaire pour les autres personnages du récit qui se heurtent à un mur : le cas Busnel résiste à l’analyse. L’Autre reste irrémédiablement opaque : telle est l’une des leçons qui se dégagent de cette biographie fractale. Lâche, Busnel est malgré tout lucide sur son parcours comme sur la société qui l’entoure. Un entretien de licenciement qu’il dirige illustre le cynisme qui règne dans les grandes entreprises. La négociation de contrats donne lieu à des soirées d’anthologie dans des clubs asiatiques : « Notre travail sert de prétexte à cette porcherie », reconnaît-il. Une violence et une tension permanentes qui ne doivent pas faire oublier que Busnel a aussi été un enfant contraint de survivre à des traumatismes. Des failles non résorbées, dans lesquelles il chute sans fin. Il reste pour toujours le « protagoniste émérite de son propre pamphlet ; le prisonnier d’une blague lugubre ».
F. M.

LE DIEU DU TOURMENT
DE HUGO EHRHARD
Le Dilettante, 219 pages, 18

La grande descente Par Franck Mannoni
Le Matricule des Anges n°169 , janvier 2016.
LMDA papier n°169 - 6.50 €
LMDA PDF n°169 - 4.00 €