La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Françoise et les chauffeurs

février 2016 | Le Matricule des Anges n°170 | par Éric Dussert

Il y a eu deux grands journalistes à Lyon au siècle dernier : l’auteur en 1927 du Flâneur salarié (Bartillat, 2007) Henri Béraud avant la guerre, et Pierre Mérindol (1926-2013) ensuite. Moins célèbre que son aîné, ce dernier a cependant couvert quelques beaux moments comme l’affaire du gang des Lyonnais ou le procès Barbie. Reparaît son unique roman de 1950 chez Minuit, Fausse route, un road-movie à la française qui vit le jour la même année que Le Salaire de la peur. Moins exotique, il explore avec son camion le terroir français et signale un tempérament d’amateur de troquets. Grand ami de deux Robert (Doisneau et Giraud), il appartenait à la bande de Chérel et d’Anatole Jakovsky durant leur belle époque. Plus jeune, il avait dirigé deux revues à Valence dans les années 1940, Mosaïques et Le Cerceau, et s’était engagé dans la Résistance. Rédacteur de Franc-Tireur, il poursuivit à partir des années 1950 sa route plus près de Saint-Symphorien que de la rue Saint-Denis, préférant les traboules et le milieu lyonnais qui lui offrit d’écrire une poignée de pamphlets bien tapés.
É.D.

Fausse route
de Pierre Mérindol
Avant-propos de Philibert Humm,
Le Dilettante, 128 pages, 15

Françoise et les chauffeurs Par Éric Dussert
Le Matricule des Anges n°170 , février 2016.
LMDA PDF n°170
4.00 €