La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Éditeur Les choix de Marguerite

mai 2017 | Le Matricule des Anges n°183 | par Philippe Savary

Croisant les arts et la littérature, les éditions Marguerite Waknine offrent des collections hybrides où les curiosités (textes & images) n’ont pas d’âge.

Do it yourself. Au milieu du salon trônent deux grosses imprimantes et un massicot électrique, tout neuf. « Bien obligé. Franck a eu une tendinite », glisse en riant Séverine Gallardo. « En deux jours, on peut sortir 500 exemplaires. Ça pèse », reconnaît Franck Guyon. Le couple fabrique ses livres « de A à Z ». Des feuillets pliés et coupés, enveloppés dans une pochette plastifiée, au prix d’une place de cinéma. L’édition donc comme « un art de vivre et un art de faire ».
Faire les choses autrement, c’est bien ce qui guide les éditions Marguerite Waknine, lancées à Angoulême, ville de l’image, il y a dix ans. Séverine, qui enseigne les arts plastiques, s’occupe de la collection « Le Cabinet de dessins ». Où l’histoire des sciences croise l’imaginaire, sous la forme de monographies. Carnets de croquis d’illustrateurs jeunesse, dessins de designers ou d’architectes, etc. « Il y a là une richesse énorme, mais invisible en librairie. » Franck, écrivain et ex-prof de philo, alimente les deux autres collections, « Livrets d’art » et « Les Cahiers de curiosités ». L’une privilégie le regard que l’on porte sur une œuvre, qu’elle soit plastique, musicale, littéraire (Huysmans sur Félicien Rops, Max-Pol Fouchet sur Bissière, Benjamin Fondane sur Brâncusi…). L’autre, des objets singuliers et inattendus, signés Nodier, Segalen, Apollinaire, Roussel, Sade ou Crevel… Ce sont toujours de courts textes, épuisés ou introuvables. Mais qu’importe, et c’est la leçon de Marguerite Waknine : un bon auteur ne vieillit pas au même rythme qu’un mauvais. Entretien avec deux éditeurs, « optimistes, heureux et indépendants ».

Dans quelles conditions, et devant quel constat, avez-vous créé les éditions Marguerite Waknine ?
Les conditions sont celles qui normalement font que vous ne créez jamais une maison d’édition : partir sans l’ombre d’un moyen (financier, pour être clair), malgré votre désir et les projets que vous portez. Mais cette contrainte s’est avérée finalement salutaire puisqu’elle nous a permis d’être inventifs et de trouver les solutions nous permettant de réaliser des ouvrages comme nous le souhaitions. Il s’agissait pour nous d’une question d’art : art de l’écriture qu’on dira littéraire pour faire simple et arts plastiques, musicaux, etc., contemporains ou non, mais qui ont pour dénominateur commun et fondamental, à nos yeux, d’être précisément de l’art, mais de l’art en mouvement, qui ose et cherche, sans qu’il soit même possible de l’enserrer dans une chronologie. Il y a de l’art des siècles écoulés qui ose et cherche encore, tandis que de l’art actuel ou qui se prétend tel est déjà parfaitement caduc et n’ose ni ne cherche plus, à peine a-t-il vu le jour.

Vous aviez des modèles d’édition en tête ?
Non, pas vraiment, mais plutôt une affection particulière pour cette idée que l’édition peut être inventive avec les moyens du bord, et qu’elle est donc en tant que telle elle aussi créative. S’il faut donc des...

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°183
6.50 €
LMDA PDF n°183
4.00 €