La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Nager dans les étoiles

mai 2017 | Le Matricule des Anges n°183 | par Thierry Guinhut

Nager dans les étoiles

Des histoires de disparitions naissent sous l’agile clavier de Kanishk Tharoor. Une femme confie au micro des ethnographes la langue « exilée de ce monde », avec ses « conjugaisons quichottesques » qu’elle est la dernière à parler. Un compte à rebours rapproche peu à peu l’armée du Khan d’une ville bientôt pillée, et les conversations du « salon de thé » ont des accents pour dire les légendes de l’Histoire. À cause d’une immense montée des mers, les Nations Unies gravitent dans l’espace. Un frère attendu ne franchit pas le désert. Un navigateur périt, un brise-glace s’immobilise… Pourtant dénué de volonté de pasticher le maître, l’écrivain indien se situe dans l’orbite de Borges. Ses « Miroirs d’Iskandar », tournant autour de la figure d’Alexandre devenu un « héros musulman » et conseillé par un Aristote orientalisé, en témoignent aisément, réécrivant avec les oripeaux magnifiques de la légende une Histoire magiquement parallèle à sa réalité perdue. On ne peut s’empêcher de penser aux Mille et une nuits tant prodiges, fureurs et présages peuplent l’écriture sensuelle du nouvelliste.
Entre passé mythique, science-fiction, voyage d’éléphant ou vol d’un trésor culturel anglais pour le compte d’un musée indien, réalisme et merveilleux alternent et réagissent au moyen d’un système d’échos parmi ce recueil brillant, quoique – c’est la loi du genre – inégal. Quant à « Lettres au pays », elles sont dix à démultiplier les hauts faits et méfaits, en une cosmopolite diffraction. Si « l’objectif du roman n’a jamais été de rapporter des faits historiques bruts », ces treize nouvelles qui se révèlent plutôt être des contes jouent avec les dés du réel et de l’imaginaire. Sans compter que « La chute d’un cil » est peut-être le récit le plus émouvant…

Thierry Guinhut

NAGER DANS LES ÉTOILES de Kanishk Tharoor
Traduit de l’anglais (Inde) par Francis Kerline, Seuil, 240 pages, 18,50

Le Matricule des Anges n°183 , mai 2017.
LMDA papier n°183
6.50 €
LMDA PDF n°183
4.00 €