La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Essais Ténèbres pour tous

octobre 2018 | Le Matricule des Anges n°197 | par Éric Dussert

Dictionnaire de la fantasy

Excellente initiative des éditions Vendémiaire qui nous offrent le vade-mecum de la fantasy sous la forme d’un dictionnaire. D’amour à White il est désormais possible d’améliorer sa culture générale en abordant ce domaine littéraire à la fois charmant et brutal, fréquenté par des individus absolument impossibles, voire trop ou trop peu sexués. Bref, un cirque qui confine au zoo… Ce terrain de jeu trouve ses origines au milieu du XIXe siècle dans l’univers anglo-saxon en forgeant des univers littéraires aux dimensions de mondes nouveaux, et de mondes en expansion. Devenus une manne irremplaçable des séries télé et des scénaristes hollywoodiens – ne pas rater l’article « saga » –, la fantasy et ses à-côtés (steampunk, gothique moderne, etc.) ont connu une ferveur croissante depuis les années 1980 au point que les noms de Tolkien, Lord Dunsany ou Terry Pratchett sont désormais des évidences. C’est à tout prendre un nouvel « enfictionnement » du monde qui a eu lieu sur les vieilles recettes de la littérature médiévale et du conte ancien. En d’autres mots, chevaliers et dragons se sont vus adjoindre des alliés faramineux pour produire des histoires à base de « surnaturel magique ». Car voici l’ingrédient secret de la fantasy, qu’elle soit de William Morris et traite de questions politiques dans sa Source au bout du monde (1896) ou qu’elle s’intitule Harry Potter et se soutienne grâce aux arches d’une école prestigieuse au pays des magiciens. N’omettons pas les fées, les crapauds, les nains, les chapeaux acquis auprès des héritiers du romantisme noir. Les grands mythes et récits fondateurs de l’humanité sont la toile de fond des imaginations en ébullition de ces créateurs qui n’échappent évidemment pas aux différents registres éditoriaux, aux us et coutumes des milieux, à la répétition thématique. Pour la lecture du dictionnaire, prévoir amulettes et combinaison ignifugée.
Éric Dussert

Dictionnaire de la fantasy, d’Anne Besson, Vendémiaire, 400 pages, 28

Ténèbres pour tous Par Éric Dussert
Le Matricule des Anges n°197 , octobre 2018.
LMDA papier n°197
6.50 €
LMDA PDF n°197
4.00 €