La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger La Jumelle H, de Giorgio Falco

novembre 2019 | Le Matricule des Anges n°208 | par Dominique Aussenac

Les deux dernières guerres mondiales ont été qualifiées d’apocalypse. Étymologiquement, de révélations de choses plus ou moins cachées annonçant une fin du monde prochaine. En résumé, la folie meurtrière, la barbarie, le nettoyage ethnique ou religieux, l’industrialisation de la mort, etc. préfigurent l’extinction de la race humaine. De là à en tirer les conséquences ! Giorgio Falco démontre qu’il n’en est rien en dénonçant l’effacement généralisé des crimes de guerre et de leurs auteurs. Il va plus loin en signifiant que ce ne sont que des passages obligés d’un monde d’illusions, de consommation de masse, de privations des libertés où l’argent est le seul dieu sur terre ; les banquiers et les politiciens, ses prêtres. Pour étayer, il relate une saga familiale. Le grand-père, un Bavarois bon teint revient du premier conflit amputé d’une jambe et porteur d’une vive rancœur que le nazisme enflamme avec passion. Le fils, Hans Hinner, émule du Führer transforme un journal régional en instrument de propagande. Il bénéficie de subsides importants, fait expulser ses voisins les plus riches, récupère leurs biens. À la fin de la guerre, il échappe à toute sanction en s’installant dans le Sud-Tyrol transalpin comme beaucoup de fascistes italiens ou français. Avec ses deux filles, les jumelles, Helga et Hilde, il dirige un hôtel sur la côte Adriatique. Difficile de vivre sa propre histoire quand l’Histoire avec un grand H est ainsi maquillée. Le destin d’Hilde, lucide et créative se révélera assez sombre, même après avoir rencontré un des nouveaux magiciens de notre monde, un ex-chirurgien esthétique. D’une écriture puissante, très documenté, bien construit avec de surprenantes mises en abîme et quelques longueurs, ce roman porte de « faux airs » de brûlot mélancolique. « (…) nous vivons néanmoins avec notre passé comme s’il était quelqu’un d’autre, un membre de la famille qui, un samedi de carnaval, se travestit en femme, avec du rouge à lèvres sous la moustache. »

Dominique Aussenac

La jumelle H, de Giorgio Falco
Traduit de l’italien par Louise Boudonnat,
Verdier, 384 pages, 24,50

La Jumelle H, de Giorgio Falco Par Dominique Aussenac
Le Matricule des Anges n°208 , novembre 2019.
LMDA papier n°208 - 6.50
LMDA PDF n°208 - 4.00