La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Dossier Christian Prigent
TXT, le retour

janvier 2020 | Le Matricule des Anges n°209 | par Thierry Guichard

Née en 1969, disparue en 1993 et réapparue en 2018 pour ce qui devait être un ultime numéro surprise, la revue TXT a trouvé un trio de poètes bien décidés à poursuivre l’aventure. Par nécessité.

Typhaine Garnier, Bruno Fern et Yoann Thommerel, vous faites partie des jeunes poètes invités par les anciens de TXT à la publication du 32e numéro de la revue. Vous auriez pu décider de créer ensuite votre revue mais vous avez souhaité reprendre le titre TXT. Pourquoi ce choix de vous inscrire dans une histoire commencée en 1969 ?
En fait, nous avons décidé, avec certains « anciens » de TXT, de faire un numéro 33, et la méthode s’est précisée ensuite. Quand il a été décidé de nous « passer la main », nous avons accepté sans hésiter. Pourtant il y avait de quoi rester perplexe face à ce projet de réactivation d’une revue devenue mythique et déjà objet d’études universitaires… En plus du fait que cela nous plaît de redonner vie – une autre vie – à cette revue, il nous semble que ce qu’affirmait TXT reste pour grande part valable aujourd’hui, et peut-être même plus nécessaire que jamais. Nous nous reconnaissons notamment dans les rejets du TXT historique envers le littérairement correct, comme cela était affirmé dès le premier numéro : « Nous n’offrirons donc pas de “beaux textes” mais des écrits où sera mise en “acte” une certaine forme de la vie quotidienne : la parole, lorsqu’elle s’incruste à la résistance de la page. »

N’y a-t-il pas là un paradoxe : vouloir explorer la modernité depuis une aventure déjà ancienne (faire du neuf avec du vieux) ?
Cela peut effectivement sembler paradoxal si on fait de TXT un label correspondant à un certain type d’écriture, ayant ses thèmes et ses procédés propres. Or nous entendons plutôt retenir du TXT historique ce qui ne saurait être anachronique, à savoir une certaine exigence, qui ne définit pas son goût à l’avance mais reste au contraire à l’affût de ce qui la déconcerte d’abord elle-même. Si on sait a priori ce qu’on refuse, on ne sait donc pas à l’avance ce qu’on va aimer. Les contributions au N°33 viennent d’auteurs qui ont peu publié ou qui, au contraire, ont déjà une œuvre importante ; certains sont liés à l’ancien TXT, d’autres pas ; mais ce sont toutes des écritures singulières, ayant une préoccupation formelle forte. Il en sera de même dans le N°34, à paraître à l’automne 2020. Cela dit, la singularité formelle ne constitue pas le seul critère : compte aussi pour nous la pertinence des textes par rapport aux langages et situations de l’époque, de même que leur capacité à saisir quelque chose de juste de notre condition. Les textes que nous voulons défendre sont ceux qui ébranlent notre confort (esthétique, linguistique, moral, psychologique) et finalement il se peut qu’ils correspondent peu à l’idée (souvent réductrice) qu’on se fait de la « ligne TXT » !

Typhaine Garnier, vous avez consacré un mémoire à Christian Prigent et écrit un ouvrage avec lui et Bruno Fern, Pages rosses (Les Impressions nouvelles). Quelle place l’œuvre de Christian Prigent occupe-t-elle pour chacun de vous dans votre formation, votre travail sur la langue, sur les performances...

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°209
6.50 €
LMDA PDF n°209
4.00 €