La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Une personne sensible

janvier 2021 | Le Matricule des Anges n°219

Une personne sensible

Théâtreux tendance Aurillac, Mour et sa petite famille achèvent un long tour d’Europe et s’apprêtent à rentrer chez eux, en Bohême. C’est le début d’une série d’avanies qui les verra, entre mille autres, faire un détour par le Donbass en guerre, récupérer au passage un Depardieu mutique et nu et, passant de Charybde en Scylla, s’échouer sur les bords marécageux d’une rivière peuplée d’alcoolos, d’usuriers sympathiques, de gentilles prostituées et d’une bande de vieux fourneaux très occupés à remettre en état leur trophée : un char russe conquis de haute lutte en 1968 ! Difficile, en vérité, de résumer sans le trahir un roman aussi foisonnant et, même, aussi grouillant que celui-ci, qui se lit comme on soulève une grosse pierre, avec la même fascination nauséeuse pour la vie qui s’y découvre. On est loin de Prague et de ses prestiges ! Et pourtant, si bancroche soit-elle, l’humanité selon Topol semble douée d’une vitalité à toute épreuve, la dernière en date étant l’apparition subreptice d’un tas de « nouveaux Tchèques » à l’accent russe, lâchés sur le pays comme une punition mais aussi la dernière chance de se sentir vivre dans un monde aseptisé : « Les Russes sèment le feu et la ruine, c’est sûr. Mais en même temps ils nous délivrent de la vie dite normale et de toutes les merdes liées à la liberté, de l’incertitude et des antidépresseurs surtout. Les Russes coiffent le casque diabolique du cavalier de la nuit et te donnent l’occasion superbe de lutter pour la liberté, espèce d’enfoiré ! » Nostalgie d’une époque où tout n’était pas joué d’avance ?
Né en 1962, figure de l’underground pré-perestroïka, Jáchym Topol agite ses marionnettes avec un cynisme joyeux qui rappelle aussi bien Kusturica ou Tarantino que San Antonio. Et s’il piétine un peu, parfois, au fil d’interminables dialogues, c’est avec toute la jubilation d’un sale gosse dans une flaque de boue.

Yann Fastier

Une personne sensible
Jáchym Topol
Traduit du tchèque par Marianne Canavaggio
Noir sur blanc, 390 p., 21

Une personne sensible
Le Matricule des Anges n°219 , janvier 2021.
LMDA papier n°219
6.50 €
LMDA PDF n°219
4.00 €