La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Essais Avec Magritte, de Louis Scutenaire

juillet 2021 | Le Matricule des Anges n°225 | par Didier Garcia

Entre 1947 et 1977, Louis Scutenaire (1905-1987) a écrit quatre livres sur son ami René Magritte (1898-1967), qu’il dit avoir « fraternellement aimé ». Difficile d’imaginer une monographie plus singulière que cet Avec Magritte (publié pour la première fois en 1977). On ne voit pas trop en effet ni comment le volume est construit, ni à quel plan d’ensemble ses pages obéissent (et dans lesquelles se mêlent des fragments de lettres, des articles d’auteurs divers, et même un texte de Magritte lui-même), mais en lisant ce livre bâti « de bric et de broc », selon les propres mots de leur auteur, on a vraiment l’impression, agréable du reste, de picorer du Magritte. Ou d’aborder sa vie un peu comme on visiterait son atelier, en y déambulant les mains dans le dos, et en jetant un œil ici puis là.
Plus surprenant encore, ce livre entend montrer « l’homme tel que la vie de tous les jours le faisait ». C’est donc un portrait en actes, et à l’occasion en peintre, que Scutenaire glisse entre les mains du lecteur. Ce dernier en ressortira plus riche sur l’homme que sur le peintre, dont le travail a toujours échappé « aux règles étroites des entreprises bornées ». Il apprendra par exemple qu’il préférait « du porc avec de la purée de choux aux grands dîners dehors », qu’il aimait à « promener le chien Loulou dans son quartier petit bourgeois », et qu’il lui fallut un petit quart d’heure pour visiter le musée des Offices à Florence, un temps suffisant pour voir le Printemps de Botticelli et constater que le fonds comptait un grand nombre de déchets. Autant de détails qui rendent le bonhomme attachant.
Pour ce qui est du peintre, chez qui il y avait de l’hypnotiseur, on retiendra surtout que la peinture était pour lui « instrument de connaissance et de libération » et que la vie qu’il a menée n’a jamais été prisonnière de son œuvre picturale. Une assertion dont ce volume, dans lequel on flâne à plaisir, est à la fois la défense et l’illustration.

Didier Garcia

Avec Magritte
Louis Scutenaire
L’Atelier contemporain, « Studiolo »,
224 pages, 8,50

Avec Magritte, de Louis Scutenaire Par Didier Garcia
Le Matricule des Anges n°225 , juillet 2021.
LMDA PDF n°225
4,00 €
LMDA papier n°225
6,00 €