La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Dossier Julia Deck
Maison de poupées

janvier 2022 | Le Matricule des Anges n°229

Le titre du cinquième roman de Julia Deck aurait pu s’écrire au pluriel. Car il y est bien question de deux monuments nationaux : Serge Langlois, acteur très populaire, septuagénaire gloire française du sixième art, et le château qu’il habite en compagnie de sa femme (ex-miss Provence-Alpes-Côte d’Azur) prénommée Adrienne mais rebaptisée Ambre pour mieux correspondre à son statut de femme de star. Dès l’entame du livre, on voit les badauds se presser aux grilles du château afin d’épier ceux qui vivent là et qu’ils connaissent à travers les pages glacées des magazines. Quelque chose a eu lieu, qu’on découvrira, et qui fait du monument national un début de ruines. Cette scène inaugurale porte en elle tout le sens du roman : les badauds en venant visiter le château de leur icône, ne tentent-ils pas d’effacer la frontière qui les maintient hors du monde fantasmatique des stars ? Surtout, à l’intérieur même du château, via les caméras de surveillance, on observe ce public tant courtisé faire des selfies devant les grilles. Le château et ceux qui l’habitent (propriétaires et domesticité) n’existent que pour ce regard-là posé sur eux. Un regard qui est aussi, on le verra, leur prison.
Il est rare de trouver dans un roman de littérature l’univers duquel Paris Match ou Closer tirent leurs revenus. La vieillesse de Serge Langlois, l’entreprise d’Ambre, les voitures de luxe que bichonne le chauffeur, on s’en taperait assez vite le coquillard (à moins d’aimer la vie des people) s’il n’était question que de ça. Mais, en choisissant Joséphine comme narratrice, une enfant venue d’ailleurs, adoptée comme il se doit par le couple richissime, Julia Deck donne voix au seul regard dénué d’intérêt et de préjugés. Le seul regard innocent. Et c’est à travers cette innocence-là que, par contraste, apparaît l’aliénation de chacun des personnages (y compris Cendrine, caissière au Super U du Blanc-Mesnil devenue nurse au château) tenus tous à coïncider au mieux avec l’image qu’on se fait d’eux, que se fait d’eux le public pour Serge et Ambre, leurs patrons pour les employés de la maison. Tenus, comme Brigitte et Emmanuel Macron convoqués dans le roman, à jouer leur rôle de marionnettes pour les médias.
La voix de Joséphine fait du bien : décrivant ce qu’elle voit, elle révèle ce qui ne doit pas être dit. Pour les scènes hors du château, c’est une autre voix qu’on entend : celle de Julia Deck à l’ironie acidulée, drôle quand il s’agit de dégonfler les baudruches. Et l’on se dit que cette voix-là a su remarquablement rejoindre la voix de l’enfance, de ce temps où on pouvait être pleinement soi sans se sentir l’objet épinglé par le regard des autres. Soi mais seul, donc.

Monument national
Julia Deck
Éditions de Minuit, 204 pages, 17

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°229
6,50 
LMDA PDF n°229
4,00