La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Papa balaie

mars 2022 | Le Matricule des Anges n°231 | par Éric Dussert

Un couple et sept couffins

Michel Simonet, le confrère suisse du cantonnier Georges Navel, est un homme de lettres occupé à soigner la voirie de Fribourg. En culotte orange, il arpente les rues, préoccupé des horizontalités et des scories que les jours sans avoir de cesse y déposent. Sans parler des humains et des canidés. Depuis la publication d’Une rose et un balai, qui fit grande impression sur ses lecteurs en 2015 (éditions Faim de siècle) et 2018 (Conférence), le voici de retour avec Un couple et sept couffins aux mêmes doubles éditions. L’ex-étudiant en théologie et homme de radio poursuit la description de son monde, prolétarien lorsqu’il dit sa rue et ses concitoyens, intime lorsqu’il évoque sa vie de père aux « sept couffins »… Métier, travaux, usages, usures et préoccupations d’un homme orange de l’art, et « fier de lettres ». Michel Simonet a étendu sa focale et il n’en est pas moins goûteux, même lorsqu’il joue son « Calimero », du nom de ce personnage de poussin noir écrasé par la malchance. « Allez savoir pourquoi, il y a des jours où l’on regrette d’être né depuis si longtemps, et où s’installe le doute d’avoir bien fait de se marier jeune en optant pour une procréation précoce. Des jours comme celui de ce beau mois d’octobre 2019 où, débarquant en plein choc thermique d’une Corse estivale, m’attend une secousse de même magnitude à la lecture de mon quotidien local »  : la municipalité vient d’octroyer trente jours aux jeunes pères… « Non, je ne suis pas jaloux (…) je suis simplement un envieux. La différence ? L’envieux voudrait participer à leur bonheur ».
Très sensible à la res publica, il donne un diplôme de mentor à l’utopiste Thomas More, ce qui indique que le cantonnier toujours pense tandis qu’on le croit occuper à balayer. Il croise aussi du monde, clochard, nouveau riche, ancien riche, observe depuis l’industrie des déchetteries le monde comme il va et depuis le macadam la vie de ses concitoyens auxquels il lance son « Yo técolle ! », le fameux salut à la fribourgeoise.

Éric Dussert

Un couple et sept couffins
Michel Simonet
Conférence, 203 pages, 20

Papa balaie Par Éric Dussert
Le Matricule des Anges n°231 , mars 2022.
LMDA papier n°231
6,50 
LMDA PDF n°231
4,00