La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Nathalie Quintane

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Les Enfants vont bien
de Nathalie Quintane
2019
Lmda N°209 Nathalie Quintane continue à dresser à sa façon décalée un état de notre société. Saisissant la forme du cut-up, elle nous fait réentendre des discours autour des réfugiés. À lire le titre du nouveau livre de Nathalie Quintane, on imaginait une critique bien sentie de l’Éducation nationale. On se réjouissait et on redoutait ce que l’auteure de Chaussure et de Tomates, l’auteure de Que faire des classes moyennes  ? et d’Ultra-Proust pouvait dire de son milieu professionnel. Mais non, Les Enfants vont bien ne parle pas d’élèves, de profs ou de parents ni de...
Allô la France
janvier 2020
Ultra-Proust : Une lecture de Proust, Baudelaire, Nerval
de Nathalie Quintane
2018
Lmda N°195 En deux livres qui interrogent la politique et la littérature, Nathalie Quintane bâtit un art poétique joyeusement bordélique. Et doublement iconoclaste. Un peu d’air frais. On y entre comme dans un moulin, conduits là par une phrase qui ne se dépare pas de celles du quotidien. Rien d’ostensiblement littéraire, pas de fronton monumental, on commence à lire : « Nous apportons des dessins de presse imprimés en noir et blanc sur des pages A4 représentant des hommes politiques du moment : Emmanuel Macron, Emmanuel Valls, François Hollande, Monsieur Gattaz » et voilà,...
Choses vues
juillet 2018
Un œil en moins
de Nathalie Quintane
2018
Lmda N°195 En deux livres qui interrogent la politique et la littérature, Nathalie Quintane bâtit un art poétique joyeusement bordélique. Et doublement iconoclaste. Un peu d’air frais. On y entre comme dans un moulin, conduits là par une phrase qui ne se dépare pas de celles du quotidien. Rien d’ostensiblement littéraire, pas de fronton monumental, on commence à lire : « Nous apportons des dessins de presse imprimés en noir et blanc sur des pages A4 représentant des hommes politiques du moment : Emmanuel Macron, Emmanuel Valls, François Hollande, Monsieur Gattaz » et voilà,...
Choses vues
juillet 2018
Que faire des classes moyennes ?
de Nathalie Quintane
2016
Lmda N°179 Toute de colère froide, Nathalie Quintane continue son décapage des discours sur la classe moyenne et montre comment la révolte ne vient pas. Les classes moyennes ne font pas rêver. Il s’agirait même de les vomir une bonne fois pour toutes. C’était ce que proposait déjà Nathalie Quintane dans l’aussi bref que virulent texte « Le suicide des classes moyennes » dans le recueil d’essais Les Années 10 (2014). Mais on n’en finit pas d’en finir avec elles : « ectoplasmes rancuniers », « distributeur détraqué », « tsunami intersubjectif...
Y’a d’la joie !
janvier 2017
Cavale
de Nathalie Quintane
2006
Lmda N°75 On est globalement satisfait de lire la poésie de Nathalie Quintane. Au pire, on suit une phrase stylée et dans son plus simple appareil syntaxique inventive. Au mieux, on s’arrête sur l’évidence incongrue d’une proposition logique à rebours de toute convenance. Seulement, avec ce dixième livre il s’agit d’un premier roman, et ça change tout. Cavale ressemble à une improvisation échevelée de...
Échappée belle ?
juillet 2006
Antonia Bellivetti
de Nathalie Quintane
2004
Lmda N°56 Roman cubiste nouille, « Antonia Bellivetti » de Nathalie Quintane propose une sorte de poétique de la débilité. D’accord, chère Nathalie Quintane, vous vous mettez au roman, au vrai roman, qui plus est au roman pour la jeunesse (même si vous avez raison de préciser qu’Antonia Bellivetti est destiné aux adultes). D’accord, le réalisme ici se fait social, le naturalisme plus vrai que nature. C’est entendu, Antonia, votre adolescente de banlieue n’échappe à aucun des clichés du genre, elle est en tant que...
Kit Kat
septembre 2004
Formage
de Nathalie Quintane
2003
Lmda N°44 Dans "Formage", Nathalie Quintane pousse l’humour à froid jusqu’à refroidir toute possibilité de récit. C’est un livre à secouer avant d’ouvrir. Formage n’est pas le titre exact d’un livre. Ce n’est pas exactement le livre que vous lirez, c’est un livre dyslexique où par exemple on peut faire un personnage principal d’un homme qui se lève un matin et ne peut plus dire qu’un seul mot, « Orangina », ne pourra plus jamais répéter que ce mot, si bien qu’on aurait envie de le secouer parfois. Le personnage et le livre. Le personnage pour...
La politique du lapin
mai 2003