La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Attila

A propos

Vaincre le conformisme Bâties dans l’élan d’une revue remarquable, les éditions Attila défrichent le terrain littéraire avec une boulimie gourmande. Rencontre avec Benoît Virot (à gauche) et Frédéric Martin (à droite), deux jeunes hommes pressés, joyeux et curieux. On redouterait presque, en parcourant leur site, que les éditions Attila soient frappées d’amnésie. Sur la toile, leur première vie est un peu passée à l’as. « Nous manquons juste de temps », expliquent en chœur Benoît Virot et son associé Frédéric Martin, tout occupés au lancement de leurs nouveautés. Car depuis le début de l’année, la maison attilesque a revu ses positions, et élargi ses horizons. L’association est devenue une SARL. La diffusion, confidentielle jusqu’alors, est dorénavant assurée par Le Seuil. Pas avare en efforts, le duo annonce la parution de dix à douze textes par...
mai 2009
Le Matricule des Anges n°103

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Fuck America
de Edgar Hilsenrath
2009
Lmda N°103 L’Holocauste, la misère sexuelle, la précarité, l’identité et l’Amérique, vues par le subversif Edgar Hilsenrath, qui a toujours préféré en rire qu’en pleurer. En 1953, date à laquelle s’ouvre son journal, Jakob Bronsky entame sa deuxième année new-yorkaise. Roi de la resquille, il enchaîne les boulots miteux afin de poursuivre deux buts étroitement liés : inscrire le mot « fin » au bas du manuscrit de son premier roman (Le Branleur), et réussir à sodomiser une authentique secrétaire de direction américaine. Tour à tour serveur-braqueur, promeneur...
New York, New York
mai 2009
Gog Illustration(s) de Rémi
de Giovanni Papini
2007
Lmda N°84 Le nouvel Attila, revue curieuse, s’émancipe. Elle publie son premier titre, Gog, audacieux roman d’une figure cardinale du futurisme italien. Giovanni Papini semble n’avoir jamais été ce que l’on appelle un homme simple. Et son chef-d’œuvre, Gog, ne subira pas non plus cet outrage. Son titre, pour commencer, exprime l’étrangeté et la menace. Gog, c’est notoire, est une engeance biblique à la terrible réputation. Le personnage ou son peuple sont évoqués dans le livre du prophète Ezékiel. C’est donc une trace antéhistorique dont on a...
La furie Papini
juin 2007
Le Gué
de Ramon Sender
2010
Lmda N°114 Interdit sous Franco, ce Requiem de Ramón Sender, publié en 1953 à Mexico, est une fulgurante partition avec la guerre civile d’Espagne en toile de fond. Une guerre civile est là, avec des morts partout au village. L’assassinat de Paco du Moulin a eu lieu. Et le prêtre Mosén Millan ânonne des prières. Il est assis dans un fauteuil, la tête penchée sur sa chasuble des messes de requiem avec un enfant de chœur à ses côtés. Paco du Moulin n’est plus. Seul son âne divague, rappelant la passion de Paco à ceux qui l’ont aimé et aussi à ceux qui...
Le soleil s’était levé
juin 2010

Auteurs