La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Thierry Guichard

Message Envoyer un message

Thierry Guichard

Articles

L'édition d'après Quelles conséquences la crise économique, engendrée par celle de la Covid-19, aura-t-elle sur le monde de l’édition ? Tentative de réponse sans boule de cristal avec l’universitaire Olivier Bessard-Banquy. Alors que déjà de grands groupes (Renault, Airbus et même Sanofi) ont annoncé de rudes plans sociaux légitimés par la crise économique dont on mesure encore mal l’ampleur, qu’en sera-t-il de l’édition littéraire en France ? Comment les librairies, contraintes à une fermeture dans le même temps où les grandes surfaces concentraient l’activité commerciale, vont-elles absorber la prochaine rentrée littéraire dont les livres inondent depuis des semaines les rédactions ? Faut-il, comme certains l’affirment, publier en priorité les auteurs de best-sellers pour, mécaniquement, faire entrer plus...
juillet 2020
Le Matricule des Anges n°215

Novarina, naissance par les gouffres

Les éditions P.O.L. publient L’Animal du temps et l’Inquiétude de Valère Novarina et les éditions Tristram proposent les mêmes textes, joués par André Marcon son acteur fétiche, gravés sur deux disques compacts. Rencontre avec un écrivain à lire et à entendre. A propos de l’œuvre de Novarina Philippe Sollers écrivait dans le Monde du 22 août 1980 : « Je ne crois pas qu’on ait jamais rien exprimé d’aussi précis, d’aussi violent et lucide sur les techniques d’écriture (…) que le discours académique et le marché s’en défendent, rien de plus normal (…), mais l’art nouveau, l’esprit nouveau n’en continuent pas moins leur marche. Ars nova, ars...
avril 1993
Le Matricule des Anges n°4

La Descente du Gange

de Lokenath Bhattacharya

Prophéties bengalies

Celui qui s’avance et se présente, c’est Lokenath Bhattacharya. Ce qu’il a à nous dire est terrible. Venu accomplir un pélerinage aux sources du Gange, dans l’Himalaya, avec un groupe d’hommes et de femmes, il témoigne de la disparition des neiges sur le toit du monde. D’autres, à leur tour, s’avanceront sur la scène, et en pleine lumière évoqueront les divinités indiennes. Se remettre aux...
avril 1993
Le Matricule des Anges n°4

Journal d’Hannah

de Louise Lambrichs

La double vie d’Hannah

Il est des journaux intimes qui ressemblent fort à des agendas mondains. Le talent de l’auteur se mesure alors en nombre de personnalités couchées dans ses pages (et parfois dans le lit même de celui qui écrit). Il en est d’autres qui donnent au lecteur une intelligence qu’il ne soupçonnait pas avoir. A coup sûr, Journal d’Hannah appartiendrait à cette seconde catégorie s’il n’en faisait pas...
avril 1993
Le Matricule des Anges n°4

Les Incroyable Péripéties d’Estebanico el Mauro

de Eddy Devolder

Au nom de la liberté

Il pourrait n’être question de rien dans le dernier livre d’Eddy Devolder que sa lecture serait jubilatoire. Son écriture relève de l’art et dresse le tableau des conquête en Amérique. Le roman (plutôt que poème épique comme indiqué en quatrième de couverture) d’Eddy Devolder recèle un piège tendu au lecteur. Le style de son auteur est d’une si rare beauté que l’on se laisse facilement bercer par la musique des phrases sans prendre garde à ce qu’elles nous disent. Elles sont ces phrases, comme de longs solos au cœur d’un morceau de be-bop, si longs et si envoûtants,...
avril 1993
Le Matricule des Anges n°4

Médiatocs – chronique

Pare-chocs du moi Écrite précipitamment dans l’absence de style, l’autobiographie de l’ancienne directrice du Monde des livres atteint à des abysses de pensée. Du moment que ça la soulage…. Elle était la directrice du Monde des livres jusqu’au jour ( « un matin de janvier 2005 » ) où on lui annonce qu’elle est démise de cette fonction pour redevenir une simple journaliste. Josyane Savigneau vit d’autant plus mal sa mise au placard (qui la vivrait bien ?) que celle-ci la renvoie à un complexe d’imposture qui l’habite depuis toujours et qu’elle va tenter de résoudre en écrivant ce Point de côté. On espérait une réflexion sur le métier de journaliste, une description des rouages de la critique parisienne ou au moins une véritable plongée dans les mécanismes intimes,...
novembre 2008
Le Matricule des Anges n°98

Un âne, des mots

Claire Castillon a probablement un vrai talent d’écrivain. Mais ses lecteurs ont assurément beaucoup de patience. Son nouvel opus, indigeste en diable, impose une lecture éprouvante. Cette rubrique, consacrée aux très médiatiques romanciers allait tranquillement vers la proclamation d’un axiome incontestable. Quelque chose comme : un best-seller se fabrique. Dès sa conception jusqu’à son écriture, un best-seller imite plutôt la pente douce (qu’on dévale sans y prendre garde) que la montée abrupte qui nécessite effort et courage. Les ingrédients du best-seller se trouvent...
octobre 2008
Le Matricule des Anges n°97

“ Les mecs, on la perd ! “

Quels ingrédients faut-il pour faire un best-seller ? Une louche de clichés alignés par un style de collégien attardé et assez de cynisme pour prendre ses lecteurs pour des gogos. Prenez une pincée de Paulo Coelho, le romancier philosophe pour ménopausés du cerveau, dont vous extrairez des préceptes profonds du genre : « accepte le destin qui est le tien et donne aux autres le meilleur de ton temps ». Cette morale à deux sous qu’adorent tous les apôtres de la domination (que les miséreux acceptent leur misère et ne viennent pas nous emmerder) nous est assénée par...
septembre 2008
Le Matricule des Anges n°96

Courrier du lecteur – chronique

La preuve par huit Publié il y a treize ans aux États-Unis, « Surfiction » est un essai réjouissant. Clair et incitatif, il donne les bases d’une réflexion en mouvement. Constitué de huit textes vifs, Surfiction traverse une bonne partie de la littérature de création ( « le roman expérimental » ) des années 60 à aujourd’hui plus particulièrement aux U.S.A. Raymond Federman sait de quoi il parle, puisqu’il fut un des premiers de sa génération avec Quitte ou double (1971) à révolutionner le roman (dans la lignée de Cervantès, Sterne ou Joyce). Le bonhomme n’hésite d’ailleurs pas à se citer lui-même… Le texte inaugural est un « manifeste postmoderne » : écrit en 1973, ce texte programmatique n’a pas pris une ride, si ce n’est, peut-être, dans l’utopique...
juillet 2006
Le Matricule des Anges n°75