La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Éditeur Jeu de l’oie

novembre 1992 | Le Matricule des Anges n°2

Le Castor Astral, dont 10 % des publications vient des envois postaux, donne une chance aux auteurs en herbe.

Environ 600 manuscrits par an passent par la petite maison de Pantin. « Il y a toujours quelqu’un pour s’en occuper ». C’est Jean-Yves Reuzeau qui, le premier, ouvre les enveloppes. Juste un coup d’oeil au titre (certains sont catastrophiques), à la lettre qui accompagne le manuscrit et au C.V. s’il y en a un. Si un de ces éléments accroche le Directeur littéraire, il note sur la couverture « A regarder de près ». Puis il met le manuscrit dans une boîte prévue à cet effet. Laurence Hemmler, chargée de la première lecture, enregistre le manuscrit dans un grand cahier et lit tous les manuscrits. Certains jusqu’au bout, d’autres non. A elle seule, elle expurge la boîte à manuscrits de 75 % de ses occupants. « Parfois, quand elle a un doute, elle vient me voir » explique Jean-Yves Reuzeau, qui se charge de la deuxième lecture. Après ce nouveau filtre, il ne reste que peu de manuscrits. Les rescapés vont alors circuler parmi les amis du Castor Astral, en fonction des goûts et compétences de chacun. Finalement, ne restent que deux ou trois titres. Or, « pour un texte publié nous sommes obligés d’en refuser deux ou trois que l’on aurait aimé avoir ». Un des éléments déterminant du choix, c’est la rencontre avec l’écrivain. Elle permet de deviner si l’auteur d’un texte a la fibre pour en composer d’autres. Mais le sujet du roman peut aussi avoir son importance. Pour choisir Le livre parmi les trois-quatre manuscrits qui restent, il faut parfois plusieurs rencontres et quelques mois de réflexion. La chute n’en est que plus dure pour les prétendants.
En fonction de la réponse que vous fera le Castor Astral vous pouvez connaître le stade que votre manuscrit a atteint. Détails du parcours. Une lettre standard ? Vous n’avez pas franchi la première lecture. Essayez ailleurs, ou peut-être revoyez vraiment votre copie.
Une lettre personnalisée ? Votre travail sent l’écrivain. Vous êtes sur la bonne voie. Persévérez mais armez-vous de patience.
Une lettre de deux ou trois pages ? Vous faites partie du dernier carré. Vous pouvez être fier, mais gardez-le pour vous, ce sont des fiertés dont les ignares se moquent.
Le dernier à avoir franchi la grande porte de l’édition au Castor, c’est Cyrille Cahen avec Le Libraire et son Pygmée. Avant lui, Dodine Herry dont le recueil de nouvelles va être adapté en série à la télévision, un des épisodes devait même être réalisé par… Dodine Herry. Le rêve quoi !

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?