La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Théâtre Dresser un monument à l’éphémère

novembre 1995 | Le Matricule des Anges n°14 | par Laurence Cazaux

Dresser un monument à l’éphémère

Peut-on dresser un monument à l’éphémère ? Tout livre sur le théâtre est un peu ce monument. Meilleur et pire. Travail incomplet de résurrection impossible" déclare Ariane Mnouchkine. En choisissant ce titre pour son ouvrage, Josette Féral adopte donc une démarche humble. Elle retransmet le plus sobrement possible les trois rencontres qu’elle a eues avec Ariane Mnouchkine : une interview, un stage comme comédienne et une conférence universitaire. Trois compte-rendus, qui souvent se recoupent, sur la direction d’acteurs au Théâtre du Soleil. Visiblement Josette Féral est fascinée par Ariane Mnouchkine ce qui rend le livre parfois didactique, un défaut vite oublié grâce à la qualité des propos échangés. Le lecteur touche du doigt l’utopie mise en œuvre par la troupe, son processus de création, son niveau d’exigence et de travail et en retire forcément quelque enseignement.

Rencontres avec Ariane Mnouchkine
Editions Théâtrales

86 pages, 120 FF

Dresser un monument à l’éphémère Par Laurence Cazaux
Le Matricule des Anges n°14 , novembre 1995.
LMDA PDF n°14
4.00 €