La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Fraternité grand cru

juin 1996 | Le Matricule des Anges n°16 | par Maïa Bouteillet

Âmes sensibles s’abstenir.Les dix premières lignes dissonantes de ce Cri du chat vous tiendront lieu d’avertissement. Pour ceux qui voudraient aller au-delà -on ne peut que les encourager- et se plonger dans L’Enfance, première partie du roman, ils sauront vite qu’un grand bonheur ne dure jamais longtemps. Mais c’est après que cela devient intéressant.
Victoire et Patience, deux tempéraments au milieu des rangs serrés de jeunes filles en tabliers à carreaux rose et blanc, entrent en amitié comme on entre au couvent.Totalement.Entre les vignes de Saint-Julien-en-Médoc et Bordeaux, elles scellent un pacte de fraternité sous le sceau des grands crus dont elles goûtent ensemble les premières voluptés.Une mort vient mettre un terme brutal à ces premiers rêves partagés.Chacune suivra sa route avec, en guise de devise, la phrase d’Antonio Machado : « Caminante, no hay camino/Se hace el camino al andar / Voyageur il n’y a pas de chemin / Le chemin se fait en marchant ».
Sauvage et hautaine, Victoire choisira la solitude des sillons de son terroir.Ambitieuse et contradictoire, Patience deviendra médecin-accoucheur et perdra un peu de son assurance dans l’arrière-boutique d’un antiquaire raffiné.Dix ans plus tard, leur ultime moment d’amitié prendra souvent des allures de bras de fer jusqu’au dénouement… Épisode terrible qui renvoie aux premières lignes et éclaire finalement le titre du livre.
Deuxième roman de Dominique Pénide, Le Cri du chat est un livre tout en contrastes, tour à tour froid et sensuel, violent et tendre, traversé de fantômes et de morts.Une quête douloureuse de l’innocence irrémédiablement perdue qui cède parfois à la facilité.
Inspiré par la biographie de son auteur née dans le Médoc et médecin à Bordeaux, sans être un roman régionaliste, Le Cri du chat est aussi une belle rencontre amoureuse entre le vin et la littérature.

Le Cri du chat
Dominique Pénide

L’Escampette
(8, rue Porte-Basse 33 000 Bordeaux)
158 pages, 99 FF

Fraternité grand cru Par Maïa Bouteillet
Le Matricule des Anges n°16 , juin 1996.