La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Premiers romans La Sonate dans le caniveau

décembre 1996 | Le Matricule des Anges n°18 | par Éric Dussert

La Sonate dans le caniveau

Comme on s’échauffe en faisant des gammes, Hervé Mestron avait publié des nouvelles en revue (Le Moule à gaufres…) avant d’affronter un nouvel auditoire au son d’une courte Sonate dans le caniveau.
Sur l’air de la descente aux enfers, on y trouve Stan Primrose au violon. C’est un soliste d’exception, un virtuose monté en graine, trop jeune pour poser son talent ou maîtriser sa carrière. Sa vie est une succession de concerts et d’enregistrements qui l’éloignent des êtres jusqu’à la rencontre d’un zonard fraternel qui le conduit à la drogue et au crime.
Sous la forme d’une lettre du prisonnier Primrose à son juge, cette Sonate est un peu lapidaire, moins bouleversante qu’elle semblait le promettre. Bien sûr, on ne peut exiger d’un débutant qu’il brille dans l’exécution des œuvres du diabolique Paganini, aussi l’encourage-t-on à nourrir un prochain livre de sa grande fantaisie.

Climats
120 pages, 80 FF

La Sonate dans le caniveau Par Éric Dussert
Le Matricule des Anges n°18 , décembre 1996.
LMDA papier n°18
6.50 €