La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Les Cahiers de l’Enclume

janvier 2000 | Le Matricule des Anges n°29 | par Thierry Guichard

Les Cahiers de l’Enclume N°1

Il aura fallu attendre la toute fin du siècle pour qu’une revue enfin s’intéresse à l’incommensurable Jean-Baptiste Botul. C’est ce que fait le premier numéro des Cahiers de l’Enclume dont l’existence ne tient que par l’hommage permanent qu’elle compte faire du natif de Lairière (Aude). Revenant sur le stage qui en août 98 a réuni quelques botuliens parmi lesquels Jacques Gaillard, Hervé Le Tellier, Frédéric Pagès, ce premier cahier consacre son dossier à « Botul, l’amour, la femme » où est définie la « Botul’s attitude ». Signalons toutefois quelques erreurs : la lettre de Lou à Botul retrouvée dans les malles de Pessoa contient une coquille. Manuscrite, cette lettre difficile à déchiffrer évoque les « couillades » que Botul lançait à une prétendue duchesse. Mal décrypté cela donne ici des « œillades » ce qui n’a pas de sens quand on connaît la mauvaise vue de Botul. Rappelons que les couillades, en langage du sud, sont de grosses couillonnades, ou pour dire plus simplement, des bêtises de fin de repas. Cette erreur n’étant pas la seule, on peut se demander si les Amis de Jean-Baptiste Botul qui président à la destinée des Cahiers de l’Enclume ne sont pas en fait des farceurs.

Les Cahiers de l’Enclume N°1
113 pages, 100 FF - Éd. L’Atelier du gué

Les Cahiers de l’Enclume Par Thierry Guichard
Le Matricule des Anges n°29 , janvier 2000.