La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Dossier Jude Stefan
J’y place mes livres

juillet 2000 | Le Matricule des Anges n°31 | par Xavier Person

Sur l’étagère dominant son chevet, dans la chambre du fond dite d’ami où elle s’installait durant les vacances, ma Sœur aînée, incestueuse et suicidée, avait soigneusement ordonné sept auteurs de sa prédilection en ces années 50 :
Pourquoi Kafka ?
Parce que c’est l’être le plus solitaire, le réel célibataire, lis les Entretiens avec G.Yanouch
Pourquoi Faulkner ?
Parce que c’est le Balzac du XXe siècle, la Comédie de Yoknapatawpha, autrement dit humaine
Et Rilke ?
Le plus pauvre, le plus riche en ressources, qui s’agenouilla un jour pour baiser la main de sa propriétaire…
Et Hölderlin ?
Celui qui a dit : je ne comprends rien aux mœurs des hommes
S. Weil ?
La Sainte, la haine de toutes frivolités, un Evangile moderne : La pesanteur et la Grâce
Quant à Blanchot…
L’irremplaçable de l’époque, sans lequel d’autres de ma génération ne seraient, B. Noël, Quignard
Mais Valéry ?
Le Sceptique, le déniaiseur avant Cioran, après Nietzsche, l’anti-Gide sentimental et romanesque

Cela signifiait : cela te suffit ? Maintenant sors de la chambre. Ou va lire tes Cohen ou Lévinas…

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA PDF n°31
4.00 €