La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Mort d’un chinois à la Havane

décembre 2001 | Le Matricule des Anges n°37 | par Anne Riera

Mort d’un Chinois à Havane

En 1987, Leonardo Padura enquête pour le compte du quotidien Juventud Rebelde sur le quartier chinois de La Havane. De ce reportage, qui devait nourrir un film documentaire puis un recueil d’articles, Padura a voulu aussi faire un roman. En marge de sa tétralogie entamée avec Passé parfait, il décida donc de faire reprendre du service au personnage du Conde. Ce qu’on regrette presque dès les premières pages. On cherche en vain la trace de ce flic mélancolique et bravache dans cette enquête policière alibi qui ne sert à l’auteur qu’à mettre en scène sa propre fascination pour une culture qui lui échappe, un quartier dévasté, des destins brisés, croisés au fil de son reportage. Il noie son personnage dans un drame qui n’est pas le sien, celui de l’immigration et de l’exil, d’un « cuban dream » avorté. Et puis ? Rien. On aurait préféré lire ses articles de l’époque plutôt que cette enquête dont la trame attendue se dévide sans jamais tenir en haleine.

Mort d’un Chinois à La Havane
Leonardo Padura
Traduit de l’espagnol (cubain) par René Solis
Métailié - 95 pages, 7,50 (49,20 FF)

Mort d’un chinois à la Havane Par Anne Riera
Le Matricule des Anges n°37 , décembre 2001.
LMDA PDF n°37
4.00 €