La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Histoire littéraire Laurent Tailhade

mars 2002 | Le Matricule des Anges n°38 | par Éric Dussert

Laurent Tailhade ou De la provocation considérée comme un art de vivre

La biographie de Laurent Tailhade (1854-1919) est le fruit de dix années de recherches durant lesquelles Gilles Picq a trouvé dans les archives, les journaux anciens et les collections privées de quoi alimenter un essai d’une précision rare. Belle gageure car la personnalité de Tailhade se range parmi les plus épicées des années 1880-1920 et son oeuvre pleine de relief et de variété (poèmes, articles polémiques, chroniques gastronomiques ou politiques) est peu fréquentée. Sans doute est-on resté sur une phrase fameuse du provocateur qui, après l’attentat Vaillant contre la Chambre des députés (1893), avait confié au Journal : « Qu’importe les victimes, si le geste est beau ? Qu’importe la mort de vagues humanités, si par elle s’affirme l’individu ? » Ironie du sort, Tailhade perdait un oeil quatre mois plus tard dans l’attentat du restaurant Foyot. On ignore toujours qui des anarchistes, de la police ou de l’Okhrana, la police politique russe, posa cette bombe-ci. Les biographes enquêtent.

Laurent Tailhade, de la provocation considérée comme un art de vivre
Gilles Picq
Maisonneuve et Larose - 828 p., 34 (223 FF)

Laurent Tailhade Par Éric Dussert
Le Matricule des Anges n°38 , mars 2002.
LMDA PDF n°38
4.00 €