La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Afficher l’errata

janvier 2006 | Le Matricule des Anges n°69 | par Pierre Hild

Le Corps du texte N°3

Née en 2003 du « désir de faire se rencontrer écritures de plasticiens et d’écrivains », Le Corps du texte est une revue-affiche : un recto se déplie et offre des textes de création ; le verso s’affiche, mêlant textes plus courts, illustrations et jeux typographiques. Ouvrant ses colonnes à de jeunes inconnus, cette revue a publié aussi Alfred Jarry, Niffari, Pierre Senges et, dans ce dernier numéro, Alain Helissen. Les illustrations évoquent l’univers de certains livres jeunesse ou de la jeune génération artistiquement gribouilleuse de la bande dessinée. Si cette revue aime les écritures hétérogènes, convoquer le père d’Ubu ou Charles Nodier n’est pas anodin : on aime ici l’humour, le décalé, sous diverses formes, du potache au littéraire, flirtant avec l’Oulipo ou la ’pataphysique.
Partant de l’errata (humanum est, évidemment), ce dernier numéro propose donc de lire Alain Helissen et ses rata-poèmes : « Rata tout rata rien/ et rata toutou chien » ou, en regard, les pensées fantasques de Georges Friendenkraft sur les fleurs, notamment celles qui, refusant leur nature, se révèlent de vraies « feuilles manquées ». Au recto, signalons l’étrange texte de Julien Dequernivel sur un certain Georges, collectionneur d’errata au deuxième degré, ceux qui se glissent dans les feuilles d’errata elles-mêmes. De la litterratature pour tous, en quelque sorte. À noter, une partie de cette fine équipe propose aussi quelques livres et une autre revue intitulée Pistaches, comme il se doit consacrée aux pastiches.

Le Corps du texte N° 3, 4 (abt 10 pour 3 numéros) lecorpsdutexte@free.fr

Afficher l’errata Par Pierre Hild
Le Matricule des Anges n°69 , janvier 2006.
LMDA papier n°69
6.50 €
LMDA PDF n°69
4.00 €