La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poésie Ouvrir les ouvroirs

avril 2006 | Le Matricule des Anges n°72 | par Éric Dussert

Clefs pour la pataphysique

Conçu à la grande époque du Collège de ’pataphysique par trois de ses animateurs, les Clefs pour la ’pataphysique avaient paru en 1969 chez Seghers sous la signature de Ruy Launoir, un pseudonyme collectif. Après la désoccultation du collège (2000), et avant sa probable réoccultation, la réédition mise à jour de ce Que sais-je ? de la « science des solutions imaginaires » offre de pénétrer le mystère d’une institution puissante mais discrète. D’une indéniable « utilité propédeutique », ce volume permet en effet de distinguer les séries de publications officielles (Viridis Candela, Subsidia pataphysica, etc.), de connaître le calendrier pataphysique, les principaux points de doctrine et les personnages fondamentaux (Faustroll, Jarry, Sandomir, Torma, etc.), de se repérer dans l’administration du collège, bref, d’en avoir enfin une vision éclairée (à la chandelle verte). Sait-on bien par exemple que l’OuLiPo et autres Ouvroirs (OuPhoPo, OuPolPot…) sont les rejetons du collège, issus de sa première occultation (1974) ? Principalement jovial et subversif, le collège fut inventé en 1948 pour pallier les lacunes d’une université empoussiérée. Et, derrière l’ésotérisme carabinesque de cette organisation jargonnante, se sont en effet révélées une curiosité et une érudition sans faille. Par un juste retour des choses, le collège est aujourd’hui en passe de devenir un sujet alléchant pour historiens de la culture. Ils y relèveront le rôle de Noël Arnaud, Emmanuel Peillet, Vian, Queneau, Duchamp, François Caradec, Arrabal, Jean-Christophe Averty, Topor, Umberto Eco, Dario Fo, etc. On constatera alors que le collège, comme la pieuvre, avait des tentacules partout. Jusqu’au Commissariat à l’énergie atomique, c’est dire.

Clefs pour la ’pataphysique de Ruy Launoir
L’Hexaèdre (10, rue Joseph de Maistre 75018 Paris), 224 pages, 13,50

Ouvrir les ouvroirs Par Éric Dussert
Le Matricule des Anges n°72 , avril 2006.
LMDA PDF n°72
4.00 €